Spectacles


Temps Forts

Les saisons sont rythmées par des temps forts aux formes variées. Certains sont organisés exclusivement par le Théâtre Firmin Gemier/La Piscine et d’autres en partenariat.

L’objectif commun de ces temps forts est de structurer la saison par un rythme dont les pulsations sont autant d’occasions d’une rencontre plus approfondie entre artistes et public. Par ailleurs ce sont des moments privilégiés qui dessineront aux yeux de tous, saison après saison, l’identité du nouveau Théâtre Firmin Gemier/La Piscine.

Spectacles passés

DU 10 novembre
AU 20 novembre
Théâtre La Piscine
Pinocchio
Joël Pommerat
Quand le magicien Pommerat donne vie au petit pantin de bois   « En plus d’être vieux, t’es pauvre ! », lance le pantin de bois à son père. Né d’un arbre abattu par la foudre, Pinocchio est ingrat, égoïste, râleur, bavard et surtout menteur. Avide de richesse et de succès, mais grand naïf, il se jette dans une succession de mauvaises rencontres et d’aventures dangereuses. Heureusement, sa bonne fée et son père veillent…   De spectacle en spectacle, Joël Pommerat construit un univers à nul autre pareil : visions fabuleuses – ici, une fête disco, une fée immense, une mer déchaînée –, textes justes et attachants, ombres et lumières. En 2015, il nous avait enthousiasmés avec sa Cendrillon : il revient avec Pinocchio, à la fois conte cruel, réflexion lucide sur notre monde marchand, et surtout rêve de théâtre.   « Une sublime fable en clair-obscur faite d'images choc et de dialogues acides (…) Un feu d'artifice d'émotions et de sensations, entre ombres et lumières, joies et frissons. » Les Échos   Pinocchio a reçu le Molière 2016 du Théâtre jeune public. Joël Pommerat vous a déjà présenté Cendrillon en 2015.
DU 18 novembre
AU 27 novembre
Espace Cirque d'Antony
Fidelis Fortibus
Circus Ronaldo
Danny Ronaldo dans ses œuvres : un solo-performance plein d’inventivité   Depuis 2003, lorsque le Circus Ronaldo plante son chapiteau à Antony, le succès est au rendez-vous : faux italiens mais vrais belges, ces artistes touche-à-tout pratiquent un cirque familial, espiègle et plein de trouvailles. Pour ce temps fort exceptionnel, deux spectacles au programme : La Cucina dell’arte, un classique du répertoire accueilli triomphalement en 2006, et Fidelis Fortibus, une nouvelle création pleine de sensibilité.     À l’entrée du chapiteau, le garçon de piste nous accueille : mais pourquoi sommes-nous là ? Ils ne nous ont pas prévenus, au théâtre, qu’il n’y avait pas de spectacle ? Car tous les artistes du cirque ont disparu : seul sous le chapiteau, le garçon de piste entretient leurs tombes. Partis, le clown blanc trompettiste, l’équilibriste aux petites ballerines roses, le méchant directeur qui fait peur… Heureusement, à force d’errer entre les tombes, la magie se met en marche : jonglage, numéro de fil, musique et bien sûr clown, le garçon de piste ressuscite à lui seul tous les artistes du cirque !   Entièrement interprété par Danny Ronaldo, benêt génial et bouleversant, Fidelis Fortibus est une magnifique déclaration d’amour au cirque à l’ancienne. Un solo sensible et plein de poésie, qui dessine peu à peu un grand spectacle de cirque.   « Sublime tour de force de Danny Ronaldo qui fait vivre, à lui seul, toute la famille du cirque traditionnel, avec un brin de nostalgie et des kilos de fantaisie.»  Le Soir, 2015   Le Circus Ronaldo vous a déjà présenté Fili en 2003, La Cucina dell’Arte en 2006, Circenses en 2010 et Amortale en 2013.  
DU 02 décembre
AU 11 décembre
Espace Cirque d'Antony
Jonglage à la pâte à pizza par deux faux Italiens diplômés en clownerie   Depuis 2003, lorsque le Circus Ronaldo plante son chapiteau à Antony, le succès est au rendez-vous : faux italiens mais vrais belges, ces artistes touche-à-tout pratiquent un cirque familial, espiègle et plein de trouvailles. Pour ce temps fort exceptionnel, deux spectacles au programme : La Cucina dell’arte, un classique du répertoire accueilli triomphalement en 2006, et Fidelis Fortibus, une nouvelle création pleine de sensibilité.     Ah, la vraie pizza à l’italienne, avec sa pâte croustillante, sa sauce tomate maison, son fromage fondu qui embaume ! En fiers héritiers de la tradition, les Ronaldo ont garé leur charrette à pizzas sous le chapiteau, bien décidés à vous concocter une margarita digne de ce nom. Sauf que le patron a engagé un cuistot farfelu, plus doué pour grimper sur les tables que pour les nettoyer... Réprimandes à coups de rouleau à pâtisserie, couverts qui s’envolent et numéro de jonglage inattendus : à la table des Ronaldo, pas sûr que la pizza termine dans vos assiettes !   Chez les Ronaldo, on fait du cirque de père en fils et donc de frère en frère : l’un maître autoritaire, l’autre valet lunaire, David et Danny Ronaldo vous attendent pour un duo de clowns aux petits oignons. Une soirée sous le signe de la commedia dell’arte, chaleureuse comme un four à pizzas et franchement hilarante.   « Comme une dégustation d’antipasti avec du rire à chaque bouchée, ces chaleureux circassiens enchaînent lancer de tomates à la pelle, drague à l’italienne et bataille de pâtes avec le public. » Le Soir
DU 06 janvier
AU 15 janvier
Espace Cirque d'Antony
Esquif
Surnatural Orchestra, Inextremiste et Basinga
La rencontre festive de trois acrobates et d’un grand orchestre déjanté   L’équilibre n’est pas chose simple à trouver. Encore moins quand il s’agit de jouer de la trompette, debout sur une planche posée sur une bouteille de gaz. Ou lorsqu’il faut grimper à quatorze musiciens sur une autre planche, saxophones, flûtes et soubassophone inclus ! Avec Esquif, c’est un défi complètement fou qu’a relevé le Surnatural Orchestra, un collectif de dix-huit musiciens : s’essayer au cirque tout en jouant de la musique, sans fausses notes et sans accidents. Guidé par trois acrobates, dont Yann Écauvre du Cirque Inextrémiste à la mise en scène, c’est dans la bonne humeur et le goût du risque que tout l’orchestre part à l’assaut de précaires constructions en bois. Entre ces tableaux collectifs, les trois artistes de cirque se lancent dans d’époustouflants numéros de fil ou d’acrobatie : un pour tous et tous pour un, une expérience revigorante qui fait la part belle au plaisir de jouer ensemble, entre concert et spectacle de cirque.   « Il y a beaucoup à voir et à entendre dans cet enthousiasmant spectacle, où les deux arts, évitant l’illustratif, se répondent et se complètent. » Le Monde.fr
DU 01 mars
AU 05 mars
Théâtre La Piscine
Karamazov
Fédor Dostoïevski Jean Bellorini
Signé Bellorini : une traversée théâtrale de l’ultime chef-d’œuvre de Dostoïevski   Jean Bellorini a un talent unique pour mettre en scène de grandes œuvres littéraires : après Hugo ou Rabelais, le voici qui s’empare du dernier roman de Fédor Dostoïevski, Les Frères Karamazov. Roman mythique, total, magistral, le livre suit le parcours des quatre fils de Fiodor Pavlovitch Karamazov : Dimitri l’amoureux, Ivan le philo sophe, Aliocha le mystique, et Smerdiakov le bâtard, cynique et haineux. Tous se heurtent à la froideur de leur père, bouffon, jouisseur et égoïste : mêlant intrigue policière, histoires amoureuses et exposés métaphysiques, Les Frères Karamazov est un roman à tiroirs, transcendé par le souffle lyrique de Dostoïevski.   Avec sa troupe de quinze comédiens-chanteurs-musiciens, Jean Bellorini veut faire de son Karamazov, créé au dernier Festival d’Avignon dans le cadre majestueux de la carrière de Boulbon, « un spectacle terrible et joyeux ». Entre le toit d’une datcha et des rails mobiles, il rend au chef-d’œuvre de Dostoïevski toute sa sève : une superbe aventure poétique.     « Oui, le théâtre peut être une fête, Jean Bellorini le prouve, avec un talent brillant. » Le Monde   Jean Bellorini vous a déjà présenté, entre autres, Liliom en 2015, La Bonne Âme du Se-Tchouan en 2014, Paroles gelées en 2013, Tempête sous un crâne en 2012. 
DU 03 mars
AU 26 mars
Espace Cirque d'Antony
Le Vol du Rempar...
Compagnie Mauvais Coton
Autour d’un mât culbuto, quatre acrobates bouillonnants de parole et de musique   Une urgence effrénée de parler au public, de grimper tout en haut d’un mât, de jouer de la guitare-basse, du saxophone ou de la harpe, de se laisser tomber du mât, de remonter, de se donner tout entier : voilà ce qui anime les quatre jeunes interprètes du Vol du rempart, spectacle engagé, nerveux, brut de décoffrage. Venus d’horizons divers – il y a là un clown des hauteurs, une acrobate joueuse de harpe, un danseur d’altitude et un poète musicien –, ces quatre-là ont en commun de tous maîtriser l’art du mât chinois. Alors ensemble, ils ont conçu le « mât culbuto » : un mât sphérique qui tangue, bouge, se renverse, projette les corps dans les airs. Guidés par la musique qu’ils jouent en direct, multipliant les digressions parlées, nos grimpeurs s’en donnent à cœur joie autour de ce drôle de totem. Entre frénésie collective et instants de grâce suspendue, Le Vol du rempart est un appel à la vie, à la liberté, à l’expression de chacun. En cirque, en mots et en musique.     « Une incarnation brute (…) qui réussit à convoquer musique, acrobatie et texte avec fluidité, comme autant de composantes nécessaires d’un puzzle incandescent. » Stradda
 
01 41 87 20 84
suivez-nous sur :      Instagram
© 2012 - CC.Communication
CC.Communication, création de sites web et édition de logiciels en lignes