Spectacles


Tous les spectacles

JUN
sep
oct
nov
déc
jan
fév
mar
avr
mai
PROGRAMMATION SEMESTRIELLE
À DÉCOUVRIR DANS LE(S) MOIS À VENIR !
DU 06 novembre
AU 10 novembre
Théâtre Jean Arp, Clamart
La vie devant so...
Simon Delattre
À Belleville, le jeune Momo vit chez Madame Rosa. Musique et marionnette donnent vie au texte de Romain Gary, prix Goncourt 1975.   « Monsieur Hamil, est-ce qu’on peut vivre sans amour ? »   Madame Rosa est juive, ancienne prostituée et s’occupe des enfants des filles « parties se défendre en province ». Momo, le narrateur, est un jeune garçon arabe qui raconte avec ses mots la relation d’amour qui l’unit à la vieille femme. Débrouillard et philosophe, Momo balance entre le monde de l’enfance et les réalités de l’âge adulte. À travers la relation forte tissée entre ces deux personnages, s’écrit l’histoire d’une famille qui se choisit. Autour de ce duo attachant, une galerie de personnages hauts en couleurs ponctue le récit de rencontres et de situations inattendues. Par le jeu d’une gigantesque marionnette et l’interprétation d’une musicienne blues/folk, Simon Delattre offre à ce roman une résonnance extrêmement forte avec notre époque.
LE 13 novembre
Théâtre La Piscine
Ahmed Sylla
Différent
Un jeune phénomène de l'humour à découvrir absolument   Quoi ? Vous ne connaissez pas Ahmed Sylla ? Posez donc la question aux moins de 30 ans qui vous entourent : en quelques prestations, au « Marrakech du rire » ou dans l’émission de Laurent Ruquier, ce comique généreux a été propulsé dans la catégorie des humoristes à suivre. Excellent comédien, le jeune homme est aussi à l’aise pour parodier Karine Lemarchand que pour camper avec humour et tendresse les personnages de son enfance, de son grand-père aux vendeuses du Sephora. Et la rentrée 2018 sera chargée pour Ahmed Sylla : un film, une série originale sur C8, et ce nouveau spectacle présenté à La Piscine en avant-première de représentations parisiennes qui s’annoncent triomphales. Un comique à rencontrer de toute urgence !   « Ahmed Sylla est un interprète gourmand, un beau diable sur scène, tout entier au service d’un rire éclatant, généreux et bienveillant. » Le Parisien, 2017 « Moqueur, jamais méchant, doté d’une sacrée présence, Ahmed Sylla n’a pas fini de faire parler de lui. » Télérama Sortir, 2017
LE 13 novembre
Théâtre Victor Hugo, Bagneux
Traverser la rivière...
Thylda Barès / Compagnie 2222
Un western moderne.   Ça tire au loin. Deux familles arrivent devant une rivière sans pont. De l’autre côté un check point. Comment la grand-mère Belge traînée dans une valise par son fils Turc; la mère Anglaise, son mari Norvégien, et leur gros bébé Suédois, vont-ils passer? Tout est permis. Tout, sauf que de l’autre côté deux gardes essayent, vaille que vaille, de faire respecter la consigne. Dans ce monde de clowns sans nez, parlant le gromlo, on vit plus vite que la musique. Il n’y a plus de victime ni de bourreaux, juste des gens qui essayent de survivre dans une situation qui ne date pas d’hier et qui risque de continuer demain.
DU 16 novembre
AU 25 novembre
Théâtre La Piscine
Le Petit Chaperon...
Joël Pommerat
Le célèbre conte revisité par la baguette du magicien Joël Pommerat   Que vous ayez 7 ou 97 ans, ne passez pas à côté de ce Petit Chaperon rouge ! « Auteur de spectacles » connu dans le monde entier, Joël Pommerat a transformé le célèbre récit populaire en un conte moderne et délicieusement effrayant. Une petite fille s’ennuie face à sa maman surbookée : la voici partie dans la forêt, à la rencontre de ses peurs mais aussi d’elle-même… Dans un univers d’ombres et de lumières où le moindre son suffit à nous faire sursauter, Joël Pommerat compose une vraie merveille de spectacle ; deux comédiennes y tiennent tous les rôles, sous la houlette d’un narrateur tirant avec délice les ficelles de l’histoire. Après Cendrillon et Pinocchio, présentés au Théâtre La Piscine en 2015 et 2016, Le Petit Chaperon rouge vient clorele cycle des contes que Joël Pommerat a réécrits et mis en scène. Un spectacle à savourer… et même à dévorer de toutes ses dents !   « Il était une fois Joël Pommerat (…), un artiste qui avait inventé une manière de raconter, au théâtre, des histoires très différentes avec un art unique, fascinant, aussi envoûtant qu’accessible. » Le Figaro, 2017   Le Petit Chaperon rouge a reçu le Molière 2018 du Jeune public Joël Pommerat vous a présenté Pinocchio en 2016 et Cendrillon en 2015   À noter : La représentation du jeudi 22 à 14H30 est une représentation pour les scolaires et les associations ouverte à tous
DU 22 novembre
AU 02 décembre
Théâtre de Chatillon
Hamlet
Jérémie Le Louët / Compagnie des Dramaticules
" Être moderne ne consiste pas à chercher quelque chose en dehors de tout ce qui a été fait. Il s’agit au contraire de coordonner tout ce que les âges précédents nous ont apporté, pour faire voir comment notre siècle a accepté cet héritage et comment il en use. " Gustave Moreau   Pièce des pièces et classique des classiques, Hamlet nous renvoie en plein visage notre héritage, le poids écrasant des anciens et le cynisme denotre époque. Quelle est notre place là-dedans ? L’Histoire s’est-elle arrêtée avant même que nous n’ayons pu y jouer quelque rôle ? Il y a dans la jeunesse d’aujourd’hui, comme chez Hamlet, la nostalgie d’une époque non vécue. Comment agir ? Pour quel passage à l’acte ? Faut-il tout liquider, tout vénérer ou rester à attendre sur le bord du chemin dans l’apathie la plus totale ? Entre Shakespeare et écriture collective, entre répertoire et création, les Dramaticules se font l'écho de ces interrogations. Comme décor, un beau désordre bien calculé : une fête macabremenée tambour battant pour les noces du couple royal et pour l'incroyable débâcle qui s'en suit. Dispositif vidéo multiCam ostensible, avec acteurs cadreurs et surfaces de projection diverses ; costumes anachroniques et délibérément théâtraux ; artifices théâtraux revendiqués comme accessoires et comme signes : projecteurs et caméras utilisés comme éléments scénographiques, chaises ou bancs pour les acteurs qui ne sont pas en jeu, portants pour les costumes, paravents, micros sur pied, couronnes, capes, armures, revolvers, faux sang, machines à fumée… Tout se fait et se défait à vue, les coulisses faisant partie intégrante du terrain de jeu. Tout l'arsenal du faux pour faire plus vrai…
DU 28 novembre
AU 29 novembre
Théâtre La Piscine
Fight Night
Ontroerend Goed
"Chers spectateurs, choisissez votre candidat préféré."   Le jeu est simple : cinq candidats, cinq manches. À chaque manche, vous avez la possibilité de voter pour votre candidat préféré, et par là-même d’éliminer les candidats qui ne vous ont pas convaincu : à l’aide d’une petite télécommande, vos choix sont enregistrés en direct et influent surle cours du spectacle. Alors, est-ce la voix de la raison, le candidat antisystème ou la candidate tout sourire qui remportera vos faveurs ? Avec cette parodie d’élection, la jeune compagnie belge Ontroerend Goed repousse les limites du théâtre participatif : ici, votre vote est nécessaire au bon déroulé du spectacle ! Mais ne vous y trompez pas : sous ses allures de jeu télévisé décontracté, Fight Night est aussi un véritable observatoire des mécanismes de la démocratie moderne. De la communication politique à la manipulation, il se peut bien qu’il n’y ait qu’un pas… Une soirée aussi ludique que troublante.   « Un croisement interactif entre Big Brother et les élections générales en Italie. » The Independent, 2013
 
01 41 87 20 84
suivez-nous sur :    Instagram