Spectacles


partager :
à découvrir aussi :
L'absolu
BORIS GIBÉ
du 19 janv. 2020 au
8 févr. 2020 2020
Cannes Trente-neuf / quatre-vingt-dix
ÉTIENNE GAUDILLÈ...
le 19 janv. 2020 2020
Bobines
L’ATTRACTION CÉL...
du 21 janv. 2020 au
24 janv. 2020 2020
MARIE-FLORE
Chanson Pop / Fr...
le 23 janv. 2020 2020
Désobéir
JULIE BERÈS
du 28 janv. 2020 au
30 janv. 2020 2020
 
 
Musique
 
musique classique
 
Orchestre national d'Île-de-France
Félicité
Le 17 janvier
Durée : 1h30
VEN 17 20h30

Théâtre Firmin Gémier Nomade - Espace Vasarely

 

Beethoven apaisé


De Beethoven, vous connaissez sans doute les grandes symphonies aux influences héroïques. À l’occasion des 250 ans de sa naissance, l’Orchestre national d’Île-de-France et son tout nouveau chef principal, l’Américain Case Scaglione, vous invitent à découvrir un aspect peut-être moins connu du grand géant de la musique classique, à travers deux oeuvres paisibles, heureuses et joyeuses, toutes deux composées en 1806.
Baignant dans une sorte de félicité, la Symphonie n°4 surprend par certains traits d’humour et de surprise. Quant au Concerto pour piano n°4, il inaugure un genre nouveau, au croisement de la symphonie pour orchestre et de la fantaisie pour piano. Interprétée à sa création par Beethoven lui-même, la partition pour piano sera ici jouée par Federico Colli, remarquable jeune virtuose italien. L’Orchestre interprètera en ouverture une courte oeuvre de 1908, The Unanswered question de Charles Ives : une étrange incantation lancée au monde, écrite pour un ensemble de cordes, une trompette solo et un quatuor à vent.

PROGRAMME DU CONCERT
IVES, THE UNANSWERD QUESTION
BEETHOVEN, CONCERTO N°4 POUR PIANO EN SOL MAJEUR OP. 58
BEETHOVEN, SYMPHONIE N°4 EN SI BEMOL MAJEUR OP. 60


 
distribution
 
 
01 41 87 20 84
suivez-nous sur :    Instagram