spectacles


archives / saison 2010-2011

DU 18 septembre
AU 19 septembre
Théâtre La Piscine
DU 21 septembre
AU 22 septembre
Le Pediluve
  "Quand l'enfance et l'imaginaire mènent le jeu, la journée s'annonce mouvementée..."
DU 23 septembre
AU 24 septembre
Théâtre La Piscine
DU 25 septembre
AU 26 septembre
Le Pediluve
  Ariette Dugas, Bruno Allain et les “Ecrivants” vous invitent au Café des Lettres au Foyer du Théâtre Firmin Gémier pour partager textes et paysages sur le Temps, l’Amour, le Rire et autres sujets essentiels qui nous font tenir debout.
DU 25 septembre
AU 26 septembre
Théâtre La Piscine
  Série de scènes sur le thème du voyage
LE 02 octobre
Théâtre Firmin Gémier
  Valère Novarina, auteur et metteur en scène réputé, s’intéresse avant tout aux subtilités du langage, à l’oralité, aux sonorités des mots qu’il aime à manipuler. Depuis douze ans, il travaille avec Christian Paccoud, accordéoniste de talent qui se charge de la “mise en musique” de ses spectacles. Personnalité à découvrir, ce musicien présente dans Éloge du réel les airs nés de leur collaboration, regroupés en une seule et même chanson qui semble ne jamais devoir s’arrêter. Guidées par son superbe accordéon, quatre gracieuses chanteuses et une grande chorale enthousiaste se répondent, nous transportant dans le monde utopique et rêveur de la chanson populaire. Les mots de Novarina, les mélodies de l’accordéon, les voix des anonymes : un spectacle drôle, vivant et chaleureux!
LE 07 octobre
Le Pediluve
  Du Mali, on connaît bien Amadou et Mariam, le couple le plus célèbre du pays : découvrez maintenant leur fils, qui débarque en France avec son groupe et un album produit par Manu Chao en personne ! SMOD, ce sont quatre garçons talentueux qui font de la musique au pluriel, à la croisée du rap, du folk et de la musique traditionnelle. Une guitare, trois voix et un vrai message sur l’Afrique d’hier et d’aujourd’hui : un groupe mali(e)n et entraînant, idéal pour entamer la saison ! http://www.myspace.com/smodbamako
LE 14 octobre
Le Pediluve
  Musicien hors normes, Jeff Lang est une pointure de la musique australienne. Folk, rock ou blues : difficile à catégoriser, le musicien maîtrise sa guitare comme personne. Eric Clapton et Bob Dylan l’ont invité à jouer avec eux, et John Butler est un de ses plus grands fans ! « Chimeradour », son nouvel album, sortira en octobre : une raison de plus de le découvrir sur scène, où entre chansons aux paroles bien senties et performance virtuose, la magie opère toujours…http://www.myspace.com/jefflangmusic
LE 21 octobre
Le Pediluve
  Pianiste, Janie-Noële Hélies a choisi après ses études au Conservatoire de Paris de s’orienter vers le jazz. En trio avec Philippe Combelle, batteur et Jean-Claude Beneteau, bassiste, elle interprète au piano un répertoire piochant dans le boogie, le blues et le ragtime : une soirée aux sources du jazz, rythmée et enlevée, dans une ambiance chaleureuse !
LE 28 octobre
Le Pediluve
  Saxophoniste de jazz, c’est avec son frère Stéphane, trompettiste, que Lionel Belmondo s’est fait connaître : ensemble, ils ont accompagné Dee Dee Bridgewater en tournée, collaboré avec des références comme Yusef Lateef et Milton Nascimento, et ont reçu, entre autres, le prix Django Reinhardt et les Victoires du jazz. Accompagné d’un contrebassiste et d’un batteur, Lionel donne toute la mesure de son talent : un saxophoniste passionné, engagé corps et âme dans sa musique !http://www.myspace.com/lionelbelmondo
LE 04 novembre
Le Pediluve
  Push up !, c’est un collectif d’artistes franciliens passionnés par la « Great Black Music », la musique des grands musiciens noirs américains. Hommage mais aussi vrai renouveau, leur premier album, « The Great day of Quincy Brown », conjugue avec brio les influences groove, soul, jazz, funk et rock. Emmenés par Sandra Nkaké, chanteuse soul pleine d’énergie, ces musiciens facétieux vont vous faire swinguer ! http://www.myspace.com/thegranddayof
DU 04 novembre
AU 13 novembre
Théâtre La Piscine
  Omar Porras, metteur en scène colombien reconnu pour l’originalité de ses spectacles, présente sa vision des Fourberies de Scapin, une des plus célèbres comédies de Molière… et c’est peu dire que cette version est pleine d’inventivité et de fantaisie ! Respectant à la lettre le texte original, dont on entend chaque mot, chaque trait d’esprit, les acteurs, dont le jeu s’inspire de la commedia dell’arte, tourbillonnent dans une pièce presque carnavalesque. Masqués et costumés à la manière des Deschiens, ils exultent d’énergie et de bonne humeur contagieuse !
LE 11 novembre
Le Pediluve
  Présentée comme une « petite sœur » des chanteuses jazz-pop telles que Norah Jones ou Lisa Ekdahl, Fredrika Stahl n’a que 25 ans mais déjà trois albums à son actif. Suédoise, cette frêle jeune femme blonde est une mélodiste hors pair, dont les compositions soignées charment à la première écoute. Un univers personnel et très féminin, et des chansons rêveuses et nostalgiques autant qu’enjouées et ensoleillées : une chanteuse digne des plus grandes !http://www.myspace.com/fredrikastahl
LE 16 novembre
Théâtre Firmin Gémier
  Comme chaque jeudi, Robert-André Robert, journaliste radio, interroge Victoire Coschmik, auteur d’un ouvrage de réflexions en 887 tomes à ne publier qu’après sa mort. Par hasard, Victoire se trouve ce soir-là dans un théâtre, et c’est depuis la scène qu’elle nous entraîne dans son drôle d’univers : son casque de radio sur les oreilles, elle évoque sans détours ses conversations avec Cro-Magnon, ses déjeuners avec Galilée ou encore ses goûters avec Napoléon ! Seule en scène, l’actrice Clémentine Yelnik remplit l’espace et les ondes de ses paroles et de son regard. Souvent hilarant, D’où va-t’on ? crée aussi l’émotion au détour d’un air de guitare ou d’une fable lucide : une rencontre intense avec un personnage étonnant, de ceux que l’on n’oublie pas...Comédienne, auteur et metteur en scène, Clémentine Yelnik a longuement travaillé avec Ariane Mnouchkine au Théâtre du Soleil, avec Paul Golub, François Cervantès ou encore Marie Montegani.
LE 18 novembre
Le Pediluve
  Quatre musiciens épris de voyages et de découvertes : le moins que l’on puisse dire, c’est que Kitoslev diffuse de bonnes vibrations ! Des chansons teintées de diverses influences (chanson française, reggae, rock,world...) et des textes engagés : ces jeunes pleins de bonne humeur sont sur scène comme chez eux. De la musique qui fait voyager, sourire et réfléchir !http://www.myspace.com/kitoslev
DU 19 novembre
AU 23 novembre
Espace Cirque d'Antony
Dans l'oeil de j...
Théâtre du Rugissant
  Venez visiter l’immeuble du Théâtre du Rugissant ! Sous le chapiteau, grâce à une ingénieuse structure métallique truffée de trappes et de poulies, six appartements miniatures apparaissent comme par magie, chacun avec ses locataires : ici règnent les marionnettes, impressionnantes de réalisme et d’éloquence ! Enfants en proie à leurs premiers émois, maîtresses de maison (presque) parfaites, pères de famille scotchés à leur télévision… Derrière les portes, les scènes de ménage se multiplient, tandis que dans les couloirs, les commérages vont bon train.La machine s’emballe lorsque de nouveaux locataires débarquent : face à ces étrangers qui manquent de “savoir-vivre”, nos M. et Mmes Tout-le-Monde pourraient bien devenir diaboliques ! Tournoyant dans ce drôle de décor, les comédiens-marionnettistes se démultiplient pour donner vie aux habitants de l’édifice. À travers cette histoire d’immeuble délirante, ce sont toutes les péripéties de la vie en communauté qu’ils passent en revue, avec légèreté et inventivité : du théâtre forain, aussi drôle que poétique !
LE 23 novembre
Théâtre Firmin Gémier
  Sophie Hunger n’est plus le secret le mieux gardé de la scène musicale suisse : à seulement vingt-sept ans, cette jeune femme discrète mais envoûtante a conquis toute l’Europe avec son deuxième album, Monday’s Ghost, sorti en 2009. Disque d’or en Suisse, la chanteuse et songwriter puise à la fois dans la musique folk, pop, jazz ou soul ; et c’est surtout sa voix si expressive, toujours en clair-obscur, entre la plainte et la passion, qui transcende ses prestations. Artiste exigeante, déconcertante, Sophie revient avec un nouvel album, 1983, en anglais, en allemand et en français – sa reprise du tube du groupe Noir Désir, Le vent nous portera, est d’une rare intensité. Et puisque cette jeune femme a décidément tout pour faire parler d’elle, ses concerts sont réputés n’avoir rien à envier à ceux d’une Camille ou d’une Björk, tant sa présence est magnétique…
LE 24 novembre
Le Pediluve
  Né au Bénin de parents antillais, et installé en Bretagne, Julien Jacob , c’est d’abord une voix, paisible et sensuelle, profonde et envoûtante, qui nous entraîne dans une atmosphère d’une douceur infinie. Des chansons aux accents pop, afro, et même hindoues, et pourtant uniques car Julien ne chante dans aucune langue sinon celle qu’il a inventée : un artiste inclassable !
LE 25 novembre
Le Pediluve
  Robin Leduc est de ces bonnes âmes qui redonnent du cœur et de la noblesse à la chanson. Chanteur multi-instrumentaliste et auteur de textes intimistes, Robin Leduc alterne ellipses poétiques et déclarations frontales tout en jouant avec le son des mots autant qu’avec leur sens. Artiste éclectique, il manie les styles avec élégance pour un rendu aux accents folk rock des plus réussis. Un véritable bol d’air frais!
LE 26 novembre
Théâtre La Piscine
  Au XVIIIe siècle, Carlo Gozzi réinvente le théâtre italien : face aux pièces réalistes de Goldoni, son contemporain et rival, ses comédies mettent en avant des personnages hauts en couleur, tout droit sortis de la commedia dell’arte, qui évoluent dans un univers fantastique et délirant. Comédie loufoque autant que conte initiatique, L’Oiseau vert, écrit en 1765, révèle tout le génie de cet auteur injustement négligé en France. Le roi de Montagne Ronde, Tartaglia, revient de guerre après dix-huit ans au combat. Pendant son absence, l’affreuse reine mère a fait enterrer vivante sous l’évier du palais sa femme, la reine Ninette, et condamné à mort leurs deux enfants. Heureusement, un étrange oiseau vert a secrètement empêché ces plans machiavéliques d’aboutir : il est le seul capable de faire éclater aux yeux de tous la vérité sur la famille royale… Des statues qui parlent, des pommes qui chantent, de l’eau qui danse : emmenée par une troupe de comédiens au jeu aussi inventif que physique, une comédie satirique réjouissante !
LE 30 novembre
Théâtre La Piscine
  Depuis plus de vingt-cinq ans, Philippe Dorin, auteur au style inventif et original, écrit des pièces de théâtre drôles et poétiques, à destination des enfants. En 1994, il rencontre Sylviane Fortuny. Ensemble, ils inventent des ateliers d’écriture où les arts plastiques tiennent une place importante ; puis ils créent la Compagnie Pour Ainsi Dire, dont Sylviane Fortuny devient la metteuse en scène et scénographe. En 2008, ils reçoivent le Molière du spectacle jeune public pour L’hiver, quatre chiens mordent mes pieds et mes mains.Abeilles, habillez-moi de vous, c’est l’histoire d’un garçon sans soeur et d’une fille qui n’a pas de frère. ça commence comme un rêve de petite fille : alignées sur des cintres, cent cinquante jupes à fleurs semblent s’offrir à nous, toutes semblables et pourtant toutes uniques. C’est dans ce décor que les deux jeunes gens vont entamer une partie de cache-cache : lui est bien là, une jupe et une épée en bois sous le bras, mais elle refuse de sortir des coulisses…
LE 01 décembre
Théâtre Firmin Gémier
  Un personnage extraordinaire entre sur le ring : est-ce un surhomme, un super-héros ? Pince-sans-rire, un pianiste en queue-de-pie le rejoint et commence à jouer. L’autre se met à chanter, et au rythme des ballons gonflés à l’hélium qui tourbillonnent sous la boule à facettes, c’est dans un étrange univers que ce duo masqué nous entraîne… Julia Vidit, metteur en scène, Emanuel Bémer, auteur compositeur interprète, et Nicolas Ducloux, pianiste, ont conçu ce tour de chant comme une célébration : célébration de la vanité humaine, du sort humain surtout, aussi injuste qu’inexplicable. Avec ces quinze chansons, comme suspendues dans le temps, Bon gré Mal gré intrigue, dérange, amuse : une messe noire, laïque et colorée, dans laquelle les mots claquent tandis que le temps passe…“Nous allons créer quinze chansons à la façon des Vanités du XVIIe siècle, tenter de dresser letableau chanté du temps qui passe, en soulevant une langue audacieuse, en déployant un espacefort et sans perdre le sens de l’humour...” Julia ViditJulia Vidit a déjà présenté au Théâtre Firmin Gémier /La Piscine Fantasio, d’Alfred de Musset, en mars 2010.
LE 02 décembre
Le Pediluve
  Premier concert d’une série de quatre soirées qui vous feront découvrir les plus belles pages de la musique de chambre : ce soir, cap sur l’Allemagne avec des compositeurs tels que Beethoven, Mendelssohn, Brahms ou encore Poulenc ! Interprété par Olivier Patey, clarinettiste solo du Mahler Chamber Orchestra, Mathilde Borsarello, violoniste à l'Orchestre National de France, Emmanuel Christien, pianiste concertiste, et Gauthier Herrmann, violoncelliste du Trio con Fuoco, un moment exceptionnel.
DU 03 décembre
AU 23 décembre
Espace Cirque d'Antony
Epicycle
Compagnie CirkVOST
  REPRÉSENTATIONS SCOLAIRES JEUDI 2 ET MARDI 7 À 14H30Un immense chapiteau s’est installé à l’Espace Cirque ! Entrez, et choisissez votre transat : car ce n’est qu’allongé, et confortablement installé, que l’on peut découvrir toute l’étendue de l’impressionnante structure conçue par les artistes du CirkVOST. Deux cercles de métal de treize mètres de haut, autour desquels s’enroulent de multiples cordes, câbles, rouages et engrenages : tel est l’épicycle, qui semble tout droit sorti d’une bande dessinée… C’est dans cet univers à part que huit artistes vous convient à leur épopée aérienne, à un de ces spectacles qui vous entraînent vers les étoiles et vous font pousser des ailes ! Dans une ambiance poétique, servie par la lumière tamisée, un musicien en apesanteur compose une mélopée acoustique, tandis que ses comparses les acrobates font du royaume des airs leur terrain de jeu. Multipliant les portés, les balancements, les numéros de trapèze et de corde, Épicycle vous fera  tourner la tête, et surtout rêver, de légèreté autant que d’infini...
LE 03 décembre
Théâtre Firmin Gémier
  Victor, surnommé “Motobécane”, sillonne les routes de Picardie sur sa mobylette bleue, à la recherche d’étiquettes de bouteilles de vins millésimés. Amandine, huit ans, qui fait l’école buissonnière et fuit sa famille, surgit sur sa route et appelle à l’aide. Cette rencontre va bouleverser la vie de Victor : accusé d’avoir kidnappé l’enfant, il se retrouve en prison. Depuis sa cellule, il n’a de cesse de faire entendre sa vérité… Bernard Crombey a souhaité adapter au théâtre Le Ravisseur, un roman inspiré d’un fait divers de 1975. Transposant les faits dans le nord de la France, dont il est originaire, c’est avec l’accent picard que ce comédien engagé dresse le portrait d’un homme simple et émouvant. Motobécane, seul dans sa cellule, crie son innocence et son amour : un plaidoyer au plus près de la réalité.
DU 06 décembre
AU 07 décembre
Théâtre Firmin Gémier
Braquage
Compagnie Bakélite
  Vous avez toujours rêvé d’être un bandit ? Vous êtes une vraie fripouille, mais vous n’avez jamais osé passer à l’acte ? Alors venez prendre une leçon de braquage de b(r)anque avec la compagnie Bakélite ! Sur fond de course poursuite effrénée, de détecteurs de mouvement et de gardes à neutraliser, vous apprendrez toutes les ficelles du métier : de quoi lancer votre carrière de gangster… Objets à l’appui, un malfaiteur aussi désopilant qu’incompétent mouille la chemise pour vous plonger dans l’ambiance d’un braquage grandeur nature. Dans un décor plein de surprises où une vieille portière de voiture devient limousine, et où de simples étagères se transforment en gratteciel, il mène la danse des objets, ne reculant devant rien pour arriver à ses fins ! Inventivité, ingéniosité et sens de la débrouille sont les maîtres mots de ce spectacle hilarant, au suspense (presque) insoutenable…
DU 07 décembre
AU 08 décembre
Théâtre Firmin Gémier
Princesse K
Bob Théâtre
  REPRÉSENTATION SCOLAIRE MARDI 7 DÉCEMBRE À 10H30En apparence, c’est une histoire de princesse comme on les aime, bien carrée, bien sage : une jolie princesse rose bonbon mène la belle vie avec sa famille dans un pays de conte de fées. Mais comme tout ça est un peu banal, le Bob Théâtre y a injecté un petit grain de folie ! C’est son “chef”, Denis Athimon, qui nous raconte l’histoire dans un décor minimaliste, à l’aide de quelques objets tout simples, et vu qu’il ne manque pas d’humour, c’est à gorge déployée que l’on va rire… En abordant des sentiments pas toujours avouables, ce faux conte de fées intelligent et fin s’impose comme un vrai bijou d’humour !“Promis! Les gentils seront gentils, les méchants seront très méchants et à la fin tout le monde aura gagné sauf les méchants à moins qu’ils s’excusent.” Bob ThéâtreLe Bob Théâtre a déjà présenté au Théâtre Firmin Gémier /La Piscine Hans et Greutel en novembre 2007 et Démiurges en mai 2009.
LE 09 décembre
Le Pediluve
  Grande chanteuse à la voix éraillée et l’air jovial, Veronica Sbergia et ses comparses vous plongeront dans le blues des années 1920-40. Muni d’un micro à l’ancienne, le trio revisite les standards du genre, celui de Sister Rosetta Tharpe, Bessie Smith (qui influencera Billie Holiday puis Janis Joplin)… et redonne à cette musique du diable une nouvelle âme. Un concert à la hauteur du répertoire, un retour dans le temps authentique! http://www.myspace.com/veronicasbergia
LE 10 décembre
Théâtre La Piscine
  REPRÉSENTATION SCOLAIRE VENDREDI 10 DÉCEMBRE À 14H30“Oh, boy !”, s’exclame Barthélémy, gaillard de vingt-six ans qui refuse de grandir, lorsqu’il se sent dépassé par les évènements. Il faut dire qu’il y a de quoi : convoqué chez la juge des tutelles, il y découvre l’existence de ses trois demi-frère et soeurs… et apprend qu’il sera désormais leur tuteur ! Pour raconter l’histoire bouleversante de cette fratrie, un jeune comédien, Lionel Erdogan, se fait tour à tour narrateur, personnage ou manipulateur : avec une énergie folle, il virevolte d’un rôle à l’autre, donnant corps au récit.Entre rire et larmes, Oh Boy! est un spectacle juste et sans pathos, poignant et léger à la fois.Ce spectacle a reçu le Molière du spectacle jeune public de l’année 2010.Paru en 2000 à L’Ecole des loisirs, Oh Boy! est le roman le plus célèbre de Marie-Aude Murail, écrivain jeunesse avec plus de quatre-vingts titres à son actif.
LE 16 décembre
Le Pediluve
  C’est avec une musique empreinte de fraicheur et de légèreté que les trois guitaristes et le percussionniste de Yapa vous transporteront de l’Andalousie à l’Afrique de l’Ouest. Habitués des meilleurs club parisiens (L’Entrepôt, Le Sunset, Café de la Danse, Alhambra…), ces musiciens aux influences jazzy vous embarqueront pour un véritable voyage musical. Un moment d’une grande émotion, unique et captivant !
LE 13 janvier
Théâtre La Piscine
  Le Théâtre Firmin Gémier / La Piscine et le Conservatoire Intercommunal de Châtenay-Malabry proposent une pause déjeuner avec Beethoven : 3e Sonate Opus 69 en La MajeurMusicien-Interprètes : sacha Stefanovic au Piano et Godefroy Vujicic au VioloncelleAu programme : 12h30 à 13h13 CONCERT et à partir de 13h15 BUFFETTarif unique : 14€
LE 13 janvier
Le Pediluve
  Guitariste accompli, Marcellesi fait corps avec son instrument pour nous faire voyager à travers la Méditerranée. Sa folie n’a d’égal que son talent et les plus grands auteurs tels que le regretté Etienne Roda Gil, Jean Fauque (parolier d’Alain Bashung), ou encore Yves Duteil, ne s’y sont pas trompés en habillant ses mélodies, jusqu’à Patrick Bruel qui a partagé son duo sur son dernier album. Un agréable voyage en perspective !  
LE 20 janvier
Le Pediluve
  www.myspace.com/bertrandbelin Il sait tout de la chanson, de la pop, du rock. Bertrand Belin dessine une musique à la fois simple et ambitieuse et compose dans un langage à part... A la fois cérébral, sensuel et généreux, il déroule ses chansons basses, crépusculaires, paysagistes, sensorielles. Une émotion nue et directe à écouter en toute intimité au Pédiluve.  
DU 21 janvier
AU 13 février
Espace Cirque d'Antony
  Faites place au tourbillon NoNo ! Sur la piste du chapiteau, les personnages les plus improbables inventent un désordre réjouissant : slips de bain, tutus rose bonbon, salopettes jaune poussin, palmes de plongée et robes en broderie anglaise sont de sortie pour donner des couleurs à ce grand cortège étrange et bluffant. De chorégraphies endiablées en concerts de sifflements, artistes de cirque, acteurs, danseurs et musiciens s’en donnent à coeur joie, emportant les spectateurs dans un labyrinthe d’images jubilatoires… Quand les NoNo font leur cirque, il neige sur la piste, des acteurs s’envolent, un loup attend la chute de la trapéziste, des rats blancs défilent, et des chevaux galopent à contresens. Visions féériques, tableaux kitchissimes et numéros spectaculaires : ce spectacle ludique et décalé vous fera tourner la tête !Emmenés par Serge Noyelle – également directeur du Théâtre à Châtillon, les spectacles du Théâtre NoNo oscillent entre la dérision, l’absurde et une poésie onirique. Les NoNo font leur Cirque est leur première percée dans l’univers du Cirque.
LE 27 janvier
Le Pediluve
  Sullimann Altmayer, violon / Gauthier Herrmann, violoncelle / Samuel Parent, piano Deuxième concert d’une série de quatre soirées pour découvrir les plus belles pages de la musique de chambre. Ce soir, une programmation lumineuse vous est concoctée avec les œuvres des compositeurs français : Ravel,  Sonatine pour piano seul et Tzigane pour violon et piano / Fauré et Duparc, mélodies (arrangements pour violoncelle et piano) / Chausson, trio opus 3 en sol mineur.
LE 03 février
Le Pediluve
  Sa musique innove par sa coloration finement métissée, croisant influences africaines et occidentales. Kady Diarra et ses musiciens proposent, avec une joie communicative, un univers scénique où se mêle la sensualité des musiques du Sahel et l’énergie festive des percussions africaines, où tradition ancestrale et sens de la fête se côtoient pour un spectacle enivrant.
LE 10 février
Le Pediluve
  Mathilde Borsarello, violon / Caroline Boita, violoncelle / Claudine Simon, piano Place au troisième concert des « soirées de musique de chambre » avec ce trio de musiciennes. Cap sur la Russie, avec au programme : Rachmaninoff, trio élégiaque n°1 / Arensky, trio n°1 opus 32 en ré mineur / Shostakovich, trio n°2 opus 67. Une estampe musicale russe toute en finesse et en perfection…
LE 17 février
Le Pediluve
  Derrière The Rodeo se cache Dorothée, chanteuse française connue aux Etats-Unis pour son hit « On the radio ». A l’échine sensuelle et mystérieuse, elle chante la vie en anglais de son timbre rauque et rugueux. Ses comptines, qu’elle se plaît à qualifier de chants de marins, racontent l’amour déchu, les routes interminables d’un pays inconnu et les détails anodins de la vie quotidienne qu’elle change en tragicomédies au contact des cordes. Un concert épique aux allures de road trip… www.myspace.com/iamtherodeo  
LE 24 février
Le Pediluve
  La Belle tornade brune venue de l'Est sait tout faire ! Jouer la comédie, danser, peindre et… chanter ! Cette Princesse des Balkans, découverte dans le film Gadjo Dilo de Tony Gatlif, est tout aussi phénoménale sur scène. En concert, elle fait groover les répertoires Tsigane et renoue d'une manière inattendue avec la tradition du show glamour. Une occasion de fête et de convivialité, propice à l'échange et à la rencontre des autres. www.myspace.com/ronahartnermusic
LE 03 mars
Le Pediluve
  Un timbre de voix identifiable parmi mille, des titres aux mots et aux mélodies simples qui ont l'empreinte des grandes chansons... Imany, grande fleur à la voix grave, nous parle de sa vie, de ses voyages entre Paris et New York, de ses origines comoréennes,  de ses aspirations… Soyez les premiers à la découvrir car cette jeune femme a tout d'une future grande. http://www.myspace.com/imanyeasy
DU 08 mars
AU 20 mars
Théâtre Firmin Gémier
  Au début du XXe siècle, une sorte de clown, à la fois débonnaire et saisissant, sévit dans les cabarets enfumés de Munich : c’est Karl Valentin. Il fait rire, de ce rire profond qui caractérise les grands comiques : se faisant le miroir des gens qui le regardent, il attaque sans pitié le bon sens des bourgeois, leurs tics quotidiens, leurs manies, leur souci du qu’en dira-t-on. Les préparatifs empressés et grotesques d’un couple qui se rend au théâtre, une conversation sur la guerre qui vire à l’absurde, les tentatives hilarantes de pseudo-artistes pour faire voler un avion dans une salle de théâtre… Ce sont une dizaine de sketches, dont certains découpés et remontés à la manière de Karl Valentin lui-même, qui forment la trame de ce spectacle cacophonique et homogène. Sur scène, acteurs, musiciens et régisseurs enchaînent les pitreries, les gags, les chansons dérisoires et les incongruités : de l’humour noir et grinçant, qui l’air de rien insuffle dans la salle le sentiment de l’absurdité de l’existence humaine...Patrick Pineau et Sylvie Orcier ont déjà présenté au Théâtre Firmin Gémier / La Piscine Trois Tchekhov en avril 2008, Le Petit Chaperon Uf, de Jean-Claude Grumberg, en janvier 2009 et La Noce, de Bertolt Brecht, en mai 2009. Avec leur Compagnie Pipo, ils présentent également cette saison Sale Août, le 9 février 2011 au Théâtre La Piscine.
LE 10 mars
Le Pediluve
  Pepper Island est un duo français composé de la chanteuse Ayélé, d'origine Togolaise et du bassiste Laurent Griffon. Concoctées à partir d'ingrédients inattendus, leurs compositions au parfum folk s'enchaînent avec un grand naturel. Toutes les choses de la vie sont pour eux source d'inspiration, et c'est sans doute pour cette raison que leurs chansons portent en elles cette universalité.  www.myspace.com/pepperislandmusic
LE 17 mars
Le Pediluve
  Lionel Loueke est un orchestre à lui seul. C’est un musicien insolemment original et doué, qui joue un jazz à la fois simple et complexe, qui puise ses racines dans la musique ouest africaine, mais dont les branches se déploient dan un jazz novateur. La presse parle « d’une étoile filante du jazz »… Venez donc découvrir «  ce génie et sa guitare maraboutée » ! www.myspace.com/lionelloueke
DU 18 mars
AU 03 avril
Espace Cirque d'Antony
Le Sort du dedan...
Baro d'evel cirk cie
  C’est un dispositif étrange et déboussolant que la compagnie Baro d’Evel a conçu pour son premier spectacle sous chapiteau : sous la toile rouge bordeaux se niche une piste centrale, encerclée par les spectateurs, eux-mêmes encerclés par une piste extérieure plus ample. Soudain, un son rompt le silence : tour à tour, le sabot du cheval, l’archet sur les cordes de la contrebasse, la voix de l’homme et le chant de la femme viennent résonner à nos oreilles. Un ballet tendre et délicat s’engage : de pirouettes en clowneries, de corps propulsés par la bascule en portés acrobatiques, c’est dans un univers à part, intime et poétique, que la troupe nous convie. Tout en finesse et en mystère, Le Sort du dedans est un spectacle à fleur de peau, un moment plein d’émotions, rare et précieux.Trois représentations du Sort du dedans ont déjà été jouées à l’Espace Cirque d’Antony à l’occasion du Festival Solstice en juin 2009.Pour la première fois et de manière exceptionnelle, nous le programmons à nouveau afin de permettre à un public plus large de découvrir ce très beau spectacle. M. J.
LE 24 mars
Le Pediluve
  La musique de Diogal nous plonge au coeur des racines d’une ethnie de pêcheurs vivants sur le littoral du Sénégal, dont il est originaire. Le discret Diogal s’inscrit dans la mouvance folk de son pays, privilégiant instruments acoustiques et ballades mélancoliques. Portées par son timbre de voix chaleureux, ses chansons écrites en wolof possédent élégance, simplicité mélodique et révèlent un compositeur inspiré. Un voyage subtil aux sonorités pures... www.myspace.com/diogal
LE 24 mars
Théâtre La Piscine
  Comment définir Philippe Katerine ? Né en 1968, cet autodidacte qui voulut devenir prêtre mais aussi basketteur commença à enregistrer des disques à vingt-trois ans. Devenu célèbre en 1994 avec le tube Je vous emmerde, il touche aussi au cinéma : on le retrouve acteur pour des cinéastes tels que les frères Larrieu, et réalisateur avec Peau de cochon, film sorti en 2005. 2005, c’est en fait l’année Katerine : porté par le single Louxor j’adore, son album Robots après tout le propulse maître incontesté de la chanson électronique française. Textes sans queue ni tête et énumérations de numéros sur des rythmes dansants : rien ni personne n’arrête plus le trublion en sous-pull rose !Infatigable, Katerine a depuis créé un spectacle de danse, interprété Boris Vian au cinéma et publié un “journal graphique”. Mais surtout, à l’heure ou nous imprimons, il prépare un nouvel album, Philippe Katerine, prévu pour le 27 septembre 2010 : bien différent du précédent, ce disque nous entraînera dans un univers toujours plus original… à découvrir sur scène, car les concerts de Katerine l’excentrique sont toujours décoiffants !
LE 25 mars
Théâtre Firmin Gémier
  Avec ses grosses lunettes et son look sérieux, Idir est à mille lieues du monde du show-business : et pourtant, ce monsieur discret est une star dont les chansons ont fait le tour du monde. Né en 1955 au coeur de l’Algérie, Idir est devenu chanteur presque par hasard ; sa chanson A Vava Inouva, premier tube international algérien, fait rapidement de lui une des figures emblématiques de la culture berbère. En constante réflexion sur lui-même et sur le monde, il est attentif aux nouveaux styles musicaux portés par les jeunes générations. C’est surtout sur scène qu’il faut rencontrer Idir : dans cet espace qui est le sien, il interprète son répertoire avec une générosité touchante, entraînant son public dans une bulle de joie et de convivialité.“Son nom suscite toujours une vive émotion au sein de la communauté kabyle, à qui il a consacré ses mots sans équivoque, son chant délicatement timbré et des mélodies pareilles à l’onde claire d’un ruisseau des Aurès.” Les Inrockuptibles
LE 31 mars
Le Pediluve
LE 07 avril
Le Pediluve
  Hugues Borsarello et Laurent Manaud-Pallas, violons / Nicolas Bône, alto / Gauthier Herrmann, violoncelle Place au quatrième et dernier concert des « soirées de musique de chambre » avec ce quatuor à cordes. Direction Vienne avec au programme Schubert (trio à cordes en Si b majeur D 581), Beethoven (quatuor opus 18 n°3), Webern (langsamer satz) et Strauss (valse de l'Empereur, arrangement pour quatuor à cordes). Cette soirée musicale s’annonce enchanteresse…
LE 14 avril
Le Pediluve
  Lionel Melka est un rockeur de cœur. Sa voix rauque et chaude balance entre pudeur et colère, tabac et rêves de môme. Avec une plume spontanée, il vise juste pour nous raconter des petits bouts de vie à travers ses personnages. Entouré d’une équipe de musiciens aux couleurs bien marquées, il se régale sur scène, face à un public qu'il séduit en un tour de main ! Le tout avec cette insolence, cette nonchalance, ce cynisme et cette ironie réservée aux plus grands musiciens... www.myspace.com/lionelmelka
LE 21 avril
Le Pediluve
  Avec son nouveau trio de jeunes musiciens (Nicolas Charlier à la batterie et Chris Jennings à la contrebasse), Thomas Enhco (piano, violon) explore et mélange les éléments qui font sa culture (jazz, musique classique, pop/rock) avec une intelligence et une énergie fantastiques. Tour à tour fin mélodiste, improvisateur fougueux et compositeur inspiré, Thomas Enhco offre une éclatante démonstration. Jeune talent à découvrir… http://www.myspace.com/thomasenhco   
LE 28 avril
Le Pediluve
  Premier artiste accueilli à l’ouverture du  Pédiluve en 2008, Victor Démé revient pour notre plus grand plaisir !  Auteur d’un second album intitulé Deli, dont se dégage une douce et agréable chaleur mandingue, le chanteur burkinabé confirme cet indéniable talent qui lui a enfin permis de sortir tardivement de l’anonymat dans lequel il est si longtemps resté. Le blues mandingue saupoudré d’afrobeat se révèle décidément toujours aussi envoûtant… www.myspace.com/victordeme
LE 05 mai
Le Pediluve
  Une nouvelle voix s’élève dans la chanson, baignée de musiques urbaines et de beaucoup de soleil. Issu de la génération rap, Ben Mazué joue avec les mots et les rythmes, avec un grain de voix plus que reconnaissable. Mêlant de façon originale le slam, la soul, le hip-hop et même parfois le reggae, Ben Mazué nous embarque dans des ambiances toujours différentes. Sur scène, chaque concert se solde en partage. Difficile de rester insensible à tant de sincérité… www.myspace.com/benmazue
LE 12 mai
Le Pediluve
  L est une jeune artiste française, auteur-compositrice-interprète, qui ose un chant très personnel. L sensuelle et féminine va à l’essentiel. Tout comme ses chansons. Chansons à texte, aux échos réalistes ancrés dans la tradition de la grande chanson française mais dont l’habillage musical s’ouvre vers d’autres horizons, rock, trip hop ou tango ! C’est cet alliage là, quasi unique, qui fait la singularité de cette jeune artiste au chant tellement puissant. www.myspace.com/lmusique
LE 17 mai
Théâtre La Piscine
  Le Combat de Tancrède et Clorinde et Le Bal des ingrats sont deux courts opéras de Claudio Monteverdi ; deux bijoux de musique baroque, l’un inspiré d’un poème épique, l’autre célébrant l’amour. Le metteur en scène lituanien Gintaras Varnas s’en est emparé pour créer un spectacle plein de poésie et de merveilleux : ainsi que l’époque baroque aimait à le faire, il a choisi comme interprètes de somptueuses marionnettes, qui côtoient sur scène les chanteurs lyriques. En combinant ingénieusement la musique expressive de Monteverdi et le théâtre de marionnettes, ce spectacle aussi émouvant que drôle s’impose comme un magistral retour aux sources de l’oeuvre originale.Du véritable “théâtre d’opéra”, qui met en lumière tout le génie du compositeur.Durée 1 h 30 Entracte de 20 mn Opéra en italien surtitré en français
LE 19 mai
Le Pediluve
  Deux filles, deux voix et une guitare, le postulat de base paraît simple. On est pourtant saisi par la richesse des harmonies vocales, parfois en agile contrepoint, souvent en gracieux écho. Avec leurs chansons écrites en anglais, June et Lula réinventent l’esprit du folk et de la country d’antan, ces musiques qui faisaient chaud au coeur et à l’âme. Rien de rétro là dedans. Juste deux filles d’aujourd’hui avec des mélodies de toujours. Harmonie, ça rime aussi avec vie. www.myspace.com/juneetlula
LE 26 mai
Le Pediluve
  Pendant plusieurs années, Debademba fut l’un des secrets les mieux gardés des quartiers populaires de Paris. C’est à force de concerts enflammés, que cette «grande famille» (Debademba en Bambara) commença à faire parler d’elle. Afro-funk, blues trempé de rock, échos arabo-andalous et évocations du Wassoulou, leur style puise à l’évidence dans de nombreuses sources d’influences. Rendez-vous au Pédiluve pour un concert jouissif et envoûtant ! www.myspace.com/debademba
 
01 41 87 20 84
suivez-nous sur :      Instagram
© 2012 - CC.Communication
CC.Communication, création de sites web et édition de logiciels en lignes