spectacles


archives / saison 2006-2007

DU 02 octobre
AU 03 octobre
Théâtre Firmin Gémier
  Des méfaits du tabac : une conférence contre le tabagisme qui vire à la confession, où l’orateur finit par déballer ses griefs contre la vie de famille et contre… sa femme ! L’ours : un créancier mal léché tente vainement de contenirsa fureur devant la jeune veuve éplorée. Cela va de syncope en étreinte et de duel au pistolet en coup de foudre ! La demande en mariage vire au conflit d’intérêt, à la rixe et à l’apoplexie, à cause d’une chicane de clôture et des mérites comparés entre deux chiens de chasse ! Tchekhov s’inspire de Molière, de Shakespeare, de Labicheou de Feydeau. Avec la plus grande liberté de trait et la plus grande jubilation. Avec la plus grande virtuosité et rapidité d’exécution. Car Tchekhov excelle dans la forme brève, portée par le rythme, par la musicalité, dans une compression du temps qui met les personnages et les situations en état de surchauffe, “d’extrême secousse”,et permet les plus délirants coups de théâtre, jusqu’à l’explosion finale dans un éclat de rire.
DU 07 octobre
AU 15 octobre
Espace Cirque d'Antony
Le fil sous la n...
Les Colporteurs
  Pour la première fois dans l’histoire du cirque, sept funambules hommes et femmes sontréunis dans un spectacle exclusif de fil dans lequel ils évoluent, seuls, en duo, à plusieurs. Dans une arène complète, des fils positionnés à différentes hauteurs, entre un et sept mètres, se superposent et s’entrecroisent. Le décor ressemble à une toile tissée et sept fildeféristes talentueux, venus de toute l’Europe, y évoluent dans des figures solitaires oude groupe. Accompagnés de trois musiciens, ils proposent une exploration des émotions,des obstacles et des défis qui jalonnent l’existence. En utilisant le langage du funambule,celui de l’équilibre terriblement fragile qui flirte avec l’impossible, le spectacle évoque le parcours sur lequel chacun de nous chemine… Ne rêvons-nous pas tous d’être funambulesde la vie ? Antoine Rigot, le metteur en scène, victime d’un grave accident survenu il y a six ans s’inspire de son parcours et revisite ses vingt années passées sur les fils. “Le plus souvent, les numéros de fil sont des numéros en solo, intégrés à un spectacle, qui comprend lui-même bien d’autres prestations. Ici, la démarche consiste à réunir septfunambules, dans une configuration de tissage, pour un spectacle exclusif de fil. Elle suppose de bien se connaître, d’anticiper les gestes et les réactions, de se la comprendre. Une onde de mouvement suffit quelquefois à créer le déséquilibre de l’autre et à le fairetomber. De même manière qu’une onde d’énergie qui parvient jusqu’à eux contribue à ce qu’ils se sentent en confiance. Cette invention d’un vocabulaire commun, qui crée des réflexes d’entraide et de vigilance entre tous, est donc un gage d’unité du spectacle comme de sérénité pour chacun des fildeféristes.” Antoine Rigot
LE 07 novembre
Théâtre Firmin Gémier
Bilan sur la Maîtrise...
DÉBRAYAGE, PLEINE LUNE, DE RÉMI DE VOS
  Dans le monde merveilleux du management, du briefing et du coaching, Jean-Louis, employé de bureau modeste, se bat avec sa paranoïa, ses doutes et ses scrupules. Est-ce lui qui va rattraper le système ou le contraire ? Dans cette satire du monde du travail, il évolue face à la “marionnettiste-manipulatrice”, entité hiérarchique démoniaque, omnipotente et omnisciente. C’est elle qui va faire de Jean-Louis un rat de laboratoire, rongé par la peur et l’angoisse, mais aussi par l’autosatisfaction et la joie. Il ira de lui-même là où elle veut qu’il aille… “C’est en découvrant Débrayage de Rémi De Vos que j’ai eu envie d’exprimer sur scène au travers d’un pantin, la douleur que provoque le monde du travail quand il est soumis à la surenchère du profit et à l’avidité du pouvoir.” Jessy Caillat
DU 10 novembre
AU 12 novembre
Espace Cirque d'Antony
Le Bal des fous
MELVILLE, DOSTOÏEVSKI ET TCHEKHOV
  Renouer avec la tradition du théâtre forain et réinventer l’art des marionnettes, tels sont respectivement les objectif sartistiques de deux compagnies qui se sont réunies pour donner naissance à ce magnifique Bal des fous : Compagnie des Chiffonnières et le Quarantième Rugissant (Cinérama). Nul ne sortira indemne de ce voyage dans la roulotte-théâtre, au coeur de la folie des hommes, douce, burlesque ou sanguinaire. Pour guides Melville, Dostoïevski et Tchekhov,et trois histoires extraordinaires, trois hommes dont le destin bascule : un capitaine aveuglé par son désir de vengeance mène son équipage vers une mort certaine ; un fonctionnaire avalé vivant par un crocodile cède à l’appel de la célébrité facile et éphémère ; un prêtre fanatique s’est juré de soumettre les corps et les âmes par le bras de la Sainte Inquisition et sème le trouble dans l’esprit d’un homme amoureux… Vers quels méandres de l’âme humaine nous conduisent Moby Dick de Melville, Le Crocodile de Dostoïevski ou Le Pécheur de Tolède de Tchekhov ?
LE 14 novembre
Théâtre Firmin Gémier
"...ce ventre-là...
COMPAGNIE THÉÂTRE DE CUISINE
  “… ce ventre-là… est un spectacle qui se passe dans une classe, les élèvesont dix ans, la maîtresse a trente ans. L’histoire commence le 1er septembre, et se termine le 30 juin pour la fête de l’école : 9 mois de scolarité ! C’est une Épopée…” Christian Carrignon Des scotchs rouges délimitent l’espace de la classe (une classe grande comme une scène de théâtre !). Un seul comédien fait tous les personnages. Ils sont 26 y compris le bébé qui habite dans le ventre dela maîtresse … ce ventre-là…, 26 comme les 26 lettres de l’alphabet.… ce ventre-là… c’est un peu le théâtre aussi, ce lieu de pénombre aux fauteuils rouges, où l’on entre en chuchotant, où tout peut naître…
LE 21 novembre
Théâtre Firmin Gémier
  “Ce n’est bien entendu pas à moi de juger des mérites de cet album.Qu’il me soit cependant permis de dire que je le ressens sincèrement comme mon projet le plus personnel depuis La fossette, mon premier disque, et que la saine frustration liée à l’album précédent a suscité chez moi un très fort désir d’écriture et de jeu musical : j’ai la faiblesse de croire qu’on sent ce désir à l’oeuvre dans L’horizon.” Dominique A
LE 23 novembre
Théâtre Firmin Gémier
  S’il fallait trouver des influences à la musique de Souad Massi, c’est du côté deson histoire algérienne qu’il faudrait aller chercher, de son éducation musicale très classique, évidemment, et de son goût pour le flamenco andalou qui la poussera à jouer, à 17 ans, dans une petite formation dédiée à cette musique, Les Trianas d’Alger. De son attirance pour le rock occidental, ensuite, et de son amour pour les instruments traditionnels arabes, qui donnent aujourd’hui à ses chansons ces couleurs métissées si particulières, cet étrange mix de guitare et de luth, de légèreté et de délicatesse. Un alliage subtil, qui lui ressemble. À la fois teinté de la nostalgie du passé, de la force du présent et de l’espoir en l’avenir. Une porte ouverte sur la liberté… En 2006, Souad Massi cumule les récompenses : Lauréate des British Awards, elle remporteles Victoires de la Musique dans la catégorie Album Musique du Monde.
DU 24 novembre
AU 03 décembre
Espace Cirque d'Antony
Parfums d'Est
Compagnie Rasposo
  Le spectacle évoque une tranche de vie,dans un univers familial nomade d’artistes de cirque, ainsi que les interférences entre la vie privée d’une tribu et les moments où ils se donnent en spectacle. Les évènements qui ponctuent le quotidien de ces saltimbanques sont étroitement liés avec l’expression musicale et l’exploit physique, aboutissant à une véritable fusion entre leur musique et leurs habitudes. “À chaque instant l’émotion passe parle corps de l’artiste, et l’exaltation dela plastique de ce corps crée une relation presque charnelle avec le public, renforcée par son étroite proximité dans le chapiteau. Des êtres de chair, mais irréels, c’est ce que propose le cirque à l’imagination.”Fanny Molliens
DU 17 janvier
AU 04 février
Théâtre Firmin Gémier
  “Petit garçon, Nathanaël était terrorisé par le marchand de sable qui punit les enfants trop curieux en leur arrachant les yeux. Devenu adulte, ses terreurs enfantines ressurgissent quand il croit reconnaître ce personnage maléfique sous les traits d’un colporteur de baromètres et de lunettes. Le marchand de sable existe-t’il ? Est-il la création d’un esprit angoissé ? Nathanaël est-il la proie d’une malédiction ? Olimpia, tant désirée par Nathanaël est-elle une magnifique jeune femmeau chant envoûtant ou une simple automate sans âme ? Cette incertitude, propre au genre fantastique, est poussée à son paroxysme dans Le Marchand de sable. (…) En scène, deux personnages : Nathanaël accompagné d’un narrateur aux multiples visages. Un espace et un temps irréels pour que surgissent les visions, comme dans un rêve. Et fredonnée, répétée, une berceuse, mélodie entêtante, tantôt rassurante, tantôt inquiétante. Pour que Le Marchand de sable nous emporte d’un monde familier à un univers effrayant où tout n’est que leur reet illusion.” Sylvain Maurice En France, la fortune de ce conte a été grande, en particulier grâce à l’adaptation qu’en fit en 1881 le compositeur Offenbachdans son plus bel opéra : Les Contes d’Hoffmann, rendant populaire la poupée Olimpia et les divagations du jeune Nathanaël / Hoffmann. De 1992 à 2003, Sylvain Maurice met en scène de nombreux spectacles notamment à partir de textes du répertoire allemand. Il est nommé enjanvier 2003 à la tête du Nouveau Théâtre Centre Dramatique National de Besançon et de Franche-Comté. Rencontre avec l’équipe artistique le jeudi 25 janvier, à l’issue de la représentation.
DU 01 février
AU 02 février
Théâtre Firmin Gémier
  Dans l’esprit du feuilleton radiophonique d’antan qui s’écoutait à plusieurs, l’oreille collée au poste de radio, retrouvez le plaisir du “conte” et du suspens policier particulier à travers un personnage hors du commun : le Poulpe, avec une mise en voix jouée à la table et au moyen d’accessoires comme les bruiteurs de la radio. “Dans le premier épisode, on verra un pied de cochon, une pipe, un foulard, un journal, un slipet une 1664. Dans le deuxième un scalpel, une Heineken, des lunettes noires, une perruque dans le troisième et un os dans le dernier… L’Apéro-Polar, c’est ce bric-à-brac là où en direct et sous vos yeux se jouent le drame et l’amour avec deux comédiens-accessoiristes qui vous feront tous les rôles.” Didier Ruiz Deux épisodes par jour pendant deux soirées : “4 tranches de Poulpe à consommer sans modération !” Chaque épisode de 30 min sera précédé de l’inévitable résumé de l’épisode précédent… avec jingle à la clé !
DU 06 mars
AU 14 mars
Théâtre Firmin Gémier
  “Vespetta e Pimpinone est ce que j’appellerais un opéra de tréteaux, inspiré de la commedia dell’arte. Et c’est cette énergie de jeu, ce registre qui mêle burlesque et tragique, ce mélange de genres qui n’appartient qu’au “baroque”, (ou que le “baroque” invente),qui m’attirent dans cette oeuvre. Cette histoire d’une servante devenue maîtresse, qui se rebelle devant la violence de son mari, cette femme libre dans le mariage, est bien notre contemporaine. Elle n’appartient pas à une époque en particulier et son discours, bien qu’écrit il y a trois cents ans, pourrait être prononcé aujourd’hui.” Guy Pierre Couleau “À l’origine : une oeuvre de Tomasso Albinoni,Vespetta e Pimpinone ou la serva astuta,composée pour servir d’intermèdes en 1708. Elle appartient donc au genre des intermezzi comici musicali dont le succès fut tel qu’ils furent souvent interprétés de façon autonome, rivalisant ainsi avec l’opera buffa.” Jean Maillet Guy Pierre Couleau est comédien et metteur en scène. Au Théâtre Firmin Gémier, il a présenté Déjeuner chez Wittgenstein de Thomas Bernhard, Le Baladin du Monde Occidental de John M. Synge, Résister et créé La Forêt d’Alexandre Ostrovski en 2002, et Rêves de Wajdi Mouawad en 2005. Rencontre avec l’équipe artistique le jeudi 8 mars, à l’issue de la représentation
DU 23 mars
AU 08 avril
Espace Cirque d'Antony
Après la pluie.....
Le Cirque désaccordé
  Au fil de ses spectacles, le Cirque désaccordé tente de “réduire l’écart entre le théâtre et la vie”, mettant à nu les coulisses de la compagnie. Avec Après la pluie…, son quotidien est à nouveau en piste, sous forme d’acrobaties, de jongle, d’équilibre et de musique ; des personnages loufoques et attachants évoluent dans un décor à l’allure de terrain vague autour d’une caravane. Le moindre objet, le moindre état d’âme devient prétexte à l’exploit. Entre humour et folie douce, les artistes vous invitent à faire partie de la famille...
 
01 41 87 20 84
suivez-nous sur :    Instagram