spectacles


archives / saison 2012-2013

LE 21 septembre
Théâtre La Piscine
Chroniques d’une...
Pierre Desproges / Michel Didym
  Deux comédiennes émérites s’emparent de la langue cinglante de DesprogesOn ne présente plus Pierre Desproges, brillant chroniqueur des années 80 aux billets d’humeur grinçants. Séduit par son écriture féroce, par sa langue fracassante, par ses mots qui font mouche autant qu’ils touchent, le metteur en scène Michel Didym a souhaité faire de ces textes un spectacle pour deux comédiennes. Et quelles comédiennes ! Car ce sont deux figures du théâtre français qu’il a convoquées : Christine Murillo et Dominique Valadié, toutes deux récompensées au cours de leur carrière par un Molière de la meilleure comédienne. L’une en robe de cantatrice, l’autre en habit d’homme, le duo rivalise de pitreries pour recréer sous nos yeux tous ceux qui s’attirèrent les foudres de l’auteur  – qu’il s’agisse de Beethoven, du type « qui a inventé l’espèce de fil rouge autour des portions de crèmes de gruyère », de Sartre ou des croquemorts. Une réjouissante bouffée d’anticonformisme.« L’intelligence, c’est comme les parachutes, quand on n’en a pas, on s’écrase ! » Pierre Desproges
DU 02 octobre
AU 13 octobre
Hors nos murs
Le Roi du bois
Pierre Michon / Sandrine Anglade
  Entre ses fidélités théâtrales et ses rôles au cinéma chez Godard, Doillon et bien d’autres, Jacques Bonnaffé n’a de cesse de revenir à ses premières amours, la poésie. Fin diseur, il a la truculence du verbe, le goût de célébrer la langue et l’art d’en jouer pour la laisser nous émouvoir. Interprète idéal de la prose contemporaine de Pierre Michon, Grand prix du roman de l’Académie française pour Les Onze, il se délecte des mots comme il prend plaisir à faire résonner un poème. Dirigé par Sandrine Anglade, il apporte au Roi du bois tout l’éclat d’un texte à la palette digne des plus grandes peintures. Pour parfaire le tableau, Michèle Reverdy tisse une composition originale jouée en direct et apporte le contrepoint subtil à l’histoire de ce jeune berger qui veut devenir prince. Obsédé par un souvenir d’enfant, Domenico ira chercher la gloire au service du peintre Claude le Lorrain pour approcher les puissants et jouir du luxe et de la beauté. Au monde de la soie, il préférera finalement celui de la sueur et retournera à sa condition pour s’élever contre l’ordre du monde.
LE 04 octobre
Le Pediluve
  Pour débuter cette saison au Pédiluve, une perle musicale. Souad Asla perpétue une musique ancestrale importée de l'Afrique Noire jusqu'au nord de ce continent. Atmosphère envoûtante, magique, mêlant musique, danse, chant et percussions africaines, cette artiste généreuse, vous emmène aux portes du désert à la croisée de courants musicaux riches et métissés. Un ravissement.Cliquez ici pour écouter   Ecouter son interview sur le site de France Culture
DU 04 octobre
AU 06 octobre
Théâtre Firmin Gémier Nomade
Beaucoup de bruit...
26000 couverts
  Une version peu conventionnelle d’une rocambolesque comédie de ShakespeareHumour potache, inventivité à toute épreuve, goût immodéré pour le suspense et les rebondissements : les 26 000 couverts, compagnie atypique s’il en est, ont su se faire un nom dans le théâtre de rue avec des spectacles bien particuliers, décalés et souvent hilarants. Avec Beaucoup de bruit pour rien, c’est un vrai virage que la troupe amorce, puisqu’il s’agit ici de représenter le grand William Shakespeare ! Comme toujours, la créativité est au rendez-vous : parfois déroutant, mais délicieusement percutant, un spectacle rarement vu sur une scène de théâtre.
LE 07 octobre
Théâtre La Piscine
  La joie de vivre pour mot d’ordre, la débrouille pour credo : la folle histoire d’un groupe de musiciens congolaisStaff Benda Bilili (« Regarde au-delà des apparences », en lingala) est un groupe de Congolais décapants qui font danser les foules depuis 2009 avec leur album Très très fort, condensé explosif de rumba, de funk, de blues et de reggae.L’histoire commence dans les rues de Kinshasa lorsque Ricky, Coco et leurs acolytes, tous handicapés des rues et experts de l’improvisation musicale, croisent la route d’un producteur belge. Enregistré dans un coin du jardin zoologique de la ville, l’album fait rapidement un carton : 50 000 exemplaires vendus, une tournée mondiale à rallonge, les Staff Benda Bilili et leur optimisme communicatif font l’unanimité !Fort de ce succès, le groupe, devenu la coqueluche du Festival de Cannes 2010 avec le documentaire Benda Bilili !, prévoir de sortir en 2012 son deuxième album, Bouger le monde. Bouger le monde, et d’abord bouger les salles : un concert électrisant !
DU 09 octobre
AU 14 octobre
Théâtre Firmin Gémier Nomade
Madame Bovary
Gustave Flaubert / Cie Karyatides
  Quand l’héroïne de Flaubert devient poupée manipulée par une habile conteuseDans sa campagne trop tranquille, la jeune mariée Emma Bovary s’ennuie à mourir : où est la vie exaltante que lui promettaient les romans qu’elle dévore ? Lassée par son mari, livrée à elle-même, Emma s’abandonne aux illusions et aux fantasmes...La fresque romantique de Gustave Flaubert devient ici un spectacle de théâtre d’objet délicatement ciselé : figurines de bois ou poupées colorées, le milieu campagnard normand est recréé en miniature. Marie Delhaye, comédienne autant que manipulatrice, donne vie à chacun des personnages, qu’il s’agisse d’Emma, de son mari ou de ses amants. En sa compagnie, l’on traverse comme dans un rêve les moments marquants du texte de Flaubert : la scène de bal, le premier chagrin d’amour, la soirée à l’opéra… Une performance pleine de finesse, que l’on vit avec l’émerveillement de (re)découvrir un grand roman du XIXe siècle.
LE 09 octobre
Théâtre La Piscine
Une mouette
Anton Tchekhov / Isabelle Lafon
  Tchekhov à nu : La Mouette racontée par cinq comédiennesCinq femmes en tenue de ville s’avancent sur la scène vide. Regards francs, bras le long du corps, elles nous parlent d’un parc, d’un lac, d’ouvriers en train de monter l’estrade d’une scène de théâtre. Elles racontent, murmurent une réplique, esquissent un mouvement, un personnage… et c’est toute La Mouette, l’une des pièces les plus puissantes de Tchekhov, qui apparaît devant nous. Une histoire de famille, de passion, de théâtre et d’espoirs déçus.  En un seul souffle, comme dans un rêve, nos cinq comédiennes parcourent le texte, le révèlent, le mettent  à jour. Magistral.
LE 11 octobre
Le Pediluve
  Ancien membre du collectif SSK avec lequel il a été finaliste en 2007 du Prix découverte RFI, Lëk Sèn entame en 2010 une carrière solo. Avec sa voix grave et éraillée, Lëk Sèn rajeunit le blues africain. Captivant en chant-guitare dépouillé autant qu’énergique sur une assise reggae, il fait le pont entre chansons roots blues et une production plus urbaine. Une découverte à saisir…LIEN MUSIQUE : www.myspace.com/leksen
DU 12 octobre
AU 28 octobre
Espace Cirque d'Antony
Andiamo !
La famille Morallès
  Au menu ce soir : numéros de cirque endiablés par une famille déchaînée En avant ! Installés autour de la grande table familiale, parents, enfants, oncles et tantes n’attendent que vous pour s’élancer sur la piste. Car chez les Morallès, une réunion de famille, ce n’est pas vraiment comme chez vous : ici, on a le cirque dans le sang et on se le transmet de père en fils, de grand-mère en belle-sœur ou encore d’oncle en nièce. Jongleurs, acrobates, trapézistes, équilibristes, magiciens, et puis tous musiciens : à eux dix, les Morallès savent tout faire et ne résistent pas au plaisir de vous le montrer !Au fil des chamailleries, petites histoires et autres blagues en série, Andiamo se déroule dans un foutoir retentissant, savamment entretenu par quelques notes d’accordéon. Crêpage de chignon à coup de balles de jonglage ou numéro de trapèze tout en sérénité, chacun apporte son grain de sel à la mécanique… jusqu’aux enfants, qui vous réservent un accueil digne de ce nom ! À la croisée du cirque traditionnel et du cirque  contemporain, un spectacle attachant et débordant de générosité.
LE 18 octobre
Théâtre La Piscine
Midi de la Musique...
Quatuor Goldoni
  Le Quatuor à cordes est unanimement reconnu comme la forme musicale la plus aboutie, la plusconvoitée, la plus redoutée aussi, depuis le début du XVIIIème siècle. Au sein du Quatuor Goldoni, les liens indivisibles d’amitié, de respect et d’admiration,tissés depuis tant d’années au fil de cette intimité musicale partagée, sont un atout essentiel pourproposer avec audace et ambition la lecture de cette histoire séculaire, celle de la musique, cellede la comédie humaine, celle des arts, notre histoire... Au programme : Franz Schubert, Quatuor n°14, La jeune fille et la mort.   MUSICIENS : Frédéric Moreau et Marion Delorme violonVanessa Menneret altoRobin Defives violoncelle
LE 18 octobre
Le Pediluve
  Shaï Maestro, pianiste israélien, impose ses envoûtantes créations et une esthétique totalement personnelle, portée haut par un trio virtuose et bluffant. Avec Ziv Ravitz à la batterie et Jorge Roeder à la contrebasse, il débarque en force avec une musique fiévreuse passant d’une ballade à une offensive punk. Nourri de culture traditionnelle, classique et jazz, Maestro y affirme son jeu et son riche talent de compositeur. Pur délice…   Cliquez ici pour écouter   Lire la critique de son album sur le site des Inrockuptibles
DU 18 octobre
AU 20 octobre
Théâtre La Piscine
L’Affaire de la rue...
Eugène Labiche / Patrick Pineau
  Ou comment deux braves types un peu dépassés par leur beuverie nocturne pourraient bien se transformer en assassins sans scrupulesL’Affaire de la rue de Lourcine, c’est du grand Labiche : dans cette pièce à suspense, deux anciens camarades de promotion se réveillent un matin ébahis, gueule de bois monumentale et mains recouvertes de charbon. Or, l’on apprend qu’une charbonnière vient d’être assassinée par deux ivrognes : assaillis par le doute, nos compères s’empressent de faire disparaître de troublantes pièces à conviction… et peut-être même quelques témoins gênants !Patrick Pineau aime la farce et le revendique : L’Affaire de la rue de Lourcine est le prétexte idéal à un spectacle drôle et enlevé. Mais dans cette pièce prompte à tourner au roman noir se distingue également un regard plus qu’ironique sur la lâcheté  humaine : absolument décapant !En prologue, on pourra découvrir Les Méfaits du tabac : un monologue aussi acide que bref dans lequel Tchekhov fait montre de ses qualités comiques.
LE 22 octobre
Théâtre La Piscine
  Fusion de la musique classique, de l’électro et de la vidéo : le concert total d’un groupe atypiqueVéritable ovni de  la scène musicale française, le groupe EZ3kiel, né en 1993, a développé un style influencé par l’électro dub ou le trip-hop. Mais c’est surtout l’expérience scénique qui passionne ces musiciens confirmés : forts d’une identité visuelle construite au fil des albums, leurs concerts réalisent dès les origines la symbiose entre image et son. Après le Naphtaline Orchestra, projet ayant réuni un ensemble symphonique pour interpréter l’album Naphtaline, voici désormais EZ3kiel EXTENDED : une formation exceptionnelle de quinze musiciens d’univers très divers. Sur scène, la basse, le violoncelle et le piano s’allient aux machines et autres instruments électro,  tandis que de somptueuses images s’enchaînent sur un écran géant : une expérience visuelle et sonore inoubliable.
LE 25 octobre
Le Pediluve
Katel
Chanson
  Avec ses chansons inclassables, Katel sillonne intensément les routes de France. Elle s’arrête au Pédiluve pour une résidence de création de plusieurs semaines avec pour bagages ses guitares et ses textes ciselés que sa voix puissante et subtile font singulièrement résonner. Audacieuse et harmonieuse, entre rock noir, pop gracieuse et trip-hop aux reflets lyriques, sa musique crée un moment d’une rare intensité. LIEN MUSIQUE : www.myspace.com/katelsong
LE 01 novembre
Le Pediluve
Arifa
ATTENTION DATE REPORTEE
  ATTENTION : CONCERT REPORTE EN 2013 Des musiciens provenant de Babylone, Istanbul, Bucarest et Amsterdam combinent musiques, sons et rythmes arabes, indiens, anatoliens et balkaniques dans une musique improvisée et électronique. Arifa vous entraîne au royaume de l'imaginaire et de la world musique…pour un voyage musical assuré ! LIEN MUSIQUE : www.myspace.com/listenarifa
LE 08 novembre
Le Pediluve
  Sarah Carlier, c'est une guitare, une voix éclatante, une belle énergie et une simplicité déroutante. Avec le charme et la fraîcheur de ses 21 ans, Sarah Carlier nous emmène vers des mélodies lumineuses et entêtantes, teintées de rêves optimistes. Il suffit de tendre l’oreille et d’apprécier. Un rayon de soleil qui ne laissera personne indifférent.LIEN MUSIQUE : www.deezer.com/music/sarah-carlier
DU 09 novembre
AU 23 novembre
Le Pediluve
Lever de rideau ...
Entrée libre
  Lever de rideau autour du texte de Peter Handke, Outrage au public : avec les élèves du Cycle III du Conservatoire de Bourg-La-Reine, dirigé par Isabelle Lafon.
LE 09 novembre
Théâtre La Piscine
Histoires courtes...
Alain Grasset et Diane Calma
  Théâtre du réel : petites histoires et grands destins des habitants de la Cité-Jardin de Châtenay-MalabryHistoires courtes mais vraies… ou presque est un projet innovant à l’initiative du Théâtre Firmin Gémier/La Piscine. Deux artistes, Alain Grasset et Diane Calma, sont partis à la rencontre des habitants de la Cité-Jardin. Ils ont parcouru les rues, ont rendu visite aux commerçants, ont sonné aux portes. Quatre hommes et quatre femmes – huit personnalités - ont accepté de leur raconter leur histoire. Filmés, ces entretiens ont ensuite été retranscrits ; puis le texte a été confié à des metteurs en scène et à des comédiens professionnels.Sur la scène du Théâtre La Piscine, vous découvrirez donc ces entretiens sous une double forme : d’abord les scènes de théâtre, puis les films des interviews. La boulangère, le sculpteur, le professeur, l’étudiante... On suit avec bonheur ces histoires individuelles, toutes uniques, toutes passionnantes. Histoires courtes mais vraies… ou presque, ou comment le théâtre s’empare de la réalité pour offrir un moment plein d’humanité !  
DU 13 novembre
AU 25 novembre
Théâtre La Piscine
Maître Puntila et...
Bertolt Brecht / Guy Pierre Couleau
  De jeux de pouvoir en nuits d’ivresse, l’épopée carnavalesque d’un valet et de son maîtreUn propriétaire terrien détestable, qui devient doux comme un agneau dès qu’il boit un verre de trop. Un valet honnête homme et volontiers moqueur. La fille du propriétaire, insoumise, sensuelle. Un juge alcoolique. Un attaché d’ambassade pédant et insignifiant… Tous ces personnages constituent les figures les plus marquantes de Maître Puntila et son valet Matti, comédie savoureuse écrite par Bertolt Brecht en 1940, pendant ses années d’exil en Finlande.Très pittoresque, la pièce conte les aventures de Puntila, maître imbuvable qui, une fois ivre, s’empresse de faire la cour à toutes les donzelles des environs ou de réembaucher celui-là même qu’il vient de congédier. À ses côtés, Matti, son chauffeur, prend petit à petit le contrôle de son destin… Sous la houlette de Guy Pierre Couleau, une distribution d’exception donne chair à cette farce rurale qui, des marchés d’embauche aux saunas finlandais, nous entraîne avec humour dans les rouages de la lutte des classes. 
LE 15 novembre
Le Pediluve
  Cet élégant trio féminin (et oui, contrairement à leur nom de scène, il s'agit de trois jeunes femmes !) insuffle un air nouveau dans la musique hexagonale : un folk rock à la fois pétri de références, mais  aussi libre, innocent et sexy. Une formule qui va à l'encontre des formats préétablis, des clichés et du convenu, dont la force réside dans leurs chansons boisées et organiques. LIEN MUSIQUE : www.myspace.com/theodorepaulgabriel
DU 20 novembre
AU 21 novembre
Théâtre Firmin Gémier Nomade
Le Contraire de ...
Mouloud Feraoun / Dominique Lurcel
  Éclairage sur la guerre d’Algérie : le regard poignant d’un romancier engagé  La vie de Mouloud Feraoun est à elle seule un symbole de la colonisation en Algérie : instituteur dans un petit village de Kabylie, l’homme était également un romancier, ami d’Albert Camus et publié en France. Ironie de l’histoire, c’est quatre jours avant les accords d’Évian qu’il est assassiné par un commando de l’OAS.   En 1955, Feraoun commence son Journal : il y compile, jusqu’à la veille de sa mort, ses observations sur les évènements d’Algérie. Des saynètes de la vie quotidienne dans son village kabyle, mais aussi des réflexions ; celles d’un intellectuel lucide, mais « déchiré, dans la richesse et la douleur de sa double culture », selon les termes du metteur en scène Dominique Lurcel.   En duo avec le violoncelliste Marc Lauras, le comédien Samuel Churin incarne dans un décor minimaliste cet homme fier, exigeant, ironique et plein de vie. Loin d’un réquisitoire contre un camp ou un autre, un témoignage irremplaçable.
LE 22 novembre
Théâtre La Piscine
Midi de la Musique...
Musique de films
  Le CINE-TRIO est la plus petite « phalange » de l’Orchestre Cinématographique de Paris(OCP), orchestre entièrement dédié à la musique de film et dirigé par Philippe BARBEY LALLIA.Créée il y a dix ans, la formation est composée du pianiste Philippe BARBEY-LALLIA,du violoniste Cyril BALETON et du hautboïste Timothée OUDINOT, tous trois 1er Prix duCNSMDP (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris).
LE 22 novembre
Le Pediluve
  Figure discrète de la musique malienne, ancien patron des Songhaï Stars de Gao, le chanteur et guitariste Sidi Touré continue d’explorer un mélange de musique traditionnel, rock, blues, teinté de religion. Ses chansons sont  conçues dans un esprit de convivialité qui s’entend. Un ravissement qui frise le divin ! LIEN MUSIQUE : www.myspace.com/siditoure
LE 24 novembre
Hors nos murs
La nuit de la ma...
Au Théâtre Jean Arp - Clamart
  Les photos de La Nuit de la Marionnette 2012 en cliquant ici ! Rendez-vous désormais incontournable de MAR.T.O., La Nuit de la marionnetteouvrira l’édition 2012 du festival. Cette année encore, marionnettes et objetsen tout genre vous tiennent éveillés jusqu’au petit matin ! Une occasion uniquede découvrir en quelques heures, dans les lieux les plus insolites du ThéâtreJean Arp (scène, bar, bureaux, parvis…), les compagnies qui font toute la vivacitéde la discipline. Un panorama haut en couleurs pour une nuit totalementblanche ! BASTARD ! | Dudapaiva Company (Pays Bas)Duda Paiva | marionnette portée, danse, vidéoL’AUTRE | Claudio Stellato Company (Belgique)Claudio Stellato | objet, cirque, illusionPAPER CUT | Yaël Rasooly (Israël)Yaël Rasooly et Lior Lerman | théâtre d’objet et de papierLA GALÈRE | compagnie BakéliteOlivier Rannou / Alan Floc’h / Gaëlle Héraut | théâtre d’objets waterproofLA ROUTE | compagnie Anonima TeatroEdwige Pluchart | carambolage marionnettiqueBAG LADY | The Bag Lady Theater (Espagne)Ana Szkandera | marionnetteUNE VESTE DE PYJAMA | La vache bleue compagnieJean-Pierre Cannet | Amalia Modica| théâtre, théâtre d’objetsLA MASTICATION DES MORTS | Les Croques Migaines / collectif Ca.Ma.ItPatrick Kermann | Camille Touaty & Alexia Alibert | marionnettes à gaineVISAGES DE L’AUBE | compagnie Le bruit du frigoDinaïg Stall | marionnette, théâtre d’objets, pouponsCONGÉS PAYÉS | compagnie StéréoptikJean-Baptiste Maillet & Romain Bermond | dessin, manipulation d’objet,vidéo et musique liveANOU ET OUNA | compagnie La luciole écarlateFrançoise Sors & Dominique Boulard | théâtre d’ombre10 OBJETS | compagnie Les becs verseursMarina Le Guennec | théâtre d’objets
DU 25 novembre
AU 26 novembre
Hors nos murs
Puppet crashtest,...
Théâtre Victor Hugo - Bagneux
  Trois petites formes de la Compagnie à et du collectif Aïe, Aïe, Aïe Une bonne soeur pour le moins libérée, des savants aux méthodes trèsparticulières, des couples qui se font et se défont le temps de trois courtsspectacles attendrissants, bêtes et méchants. Une plongée dans l’universde deux compagnies pleines de créativité qui regorgent de tout ce quela marionnette et le théâtre d’objets peuvent avoir de plus déjantés !
DU 27 novembre
AU 02 décembre
Hors nos murs
L'émission
Au Théâtre des sources - Fontenay-aux-Roses
  Texte Sabine Revillet | conception et mise en scène Johanny Bert Vissé devant son téléviseur, un couple est absorbé par L’Émission dont tout le monde parle tandis que d’autres rêvent d’en être les stars d’un jour.Sur le plateau de Johanny Bert, la télé-réalité invite des figurines Playmobils pour une farce féroce et réjouissante sur la société moderne.
DU 27 novembre
AU 02 décembre
Hors nos murs
Pygmalion miniature,...
Au Théâtre Jean Arp - Clamart
  Pygmalion miniature Compagnie LàOù-marionnette contemporaine conception et manipulation Renaud Herbin Chez Ovide, Pygmalion est ce sculpteur qui tombe amoureux fou de la statue qu’il a créé et qui prend vie humaine grâce au pouvoir de la déesse Aphrodite. Renaud Herbin nous propose une lecture sensible et émouvante de ce mythe et s’attache à évoquer la naissance d’un être vivant à partir de la matière. La dimension érotique du récit passe par l’intimité de la relation naissante entre Pygmalion et sa sculpture : du toucher au voir, de la contemplation aux enlacements. Par palpation, il finit par lui donner souffle. Voulant y croire, ne croyant pas ce qu’il voit, finissant par admettre que son vœu est exhaussé. Suivi de GO ! mise en scène, scénographie et interprétation Polina Borisova Polina Borisova est une toute jeune artiste russe qui a fait une entrée très remarquée dans le monde de la marionnette. Go ! est sa troisième création. Dans la pénombre de son appartement, une vieille femme erre parmi ses objets familiers. À tâtons, elle retrouve des bouts d’objets, des souvenirs qu’elle crée à l’aide d’un ruban d’adhésif. Inspiré par la simplicité avec laquelle les gens extraordinaires (qu’il s’agisse d’un grand artiste ou de la mamie d’à côté) nous quittent sans crier gare, ce spectacle raconte avec humour la solitude de celui qui voyage dans les souvenirs.
LE 27 novembre
Hors nos murs
  Auteur prodige, interprète engagé, Kery James en concert acoustiqueDes figures du rap français, Kery James est sans doute celui qui s’est renouvelé avec le plus d’intensité. Né en Guadeloupe de parents haïtiens, le jeune garçon grandit à Orly et écrit son premier texte à l’âge de quatorze ans. Vingt ans plus tard, le gamin, de jeune pousse révoltée, est devenu un rappeur engagé et apaisé, respecté pour son écriture adulte et exigeante. Sans pour autant avoir perdu son franc-parler, comme il l’a prouvé avec son dernier tube, Lettre à la République, qui a défrayé la chronique.C’est dans le plus parfait dépouillement, simplement accompagné d’un pianiste et d’un percussionniste, qu’il revisitera à Massy les titres les plus poignants de son répertoire. Une rencontre qui permettra de prendre toute la mesure des textes de cet artiste aussi sincère que charismatique.   Attention ! Nombre de places très réduit pour ce spectacle.
LE 28 novembre
Théâtre Firmin Gémier Nomade
Uccellini
Skappa ! & associés
  Visuelle et sensorielle, une leçon de peinture pour les tout-petitsFace à nous, une grande toile blanche. Devant, quelques seaux, des éponges, des pinceaux. Une femme s’avance, un peu timide, un peu malicieuse. Elle cherche, avance, efface, se trompe, projette son corps dans l’espace de la feuille blanche, presse l’éponge dans sa main qui goutte en rythme, peint un poisson qui devient eau, figurine égyptienne, bonhomme-main…Avec ses mains, ses instruments, ses bras, Isabelle Hervouët interprète ce drôle de spectacle où peinture et théâtre ne forment qu’un tout. Comme une danse, son art se déploie sur la toile et au-delà, nous emportant dans un univers magique où chacun, suspendu aux gestes de cette femme, se prend à rêver la suite du tableau. Couleurs, sons, mouvements, une ode à l’imaginaire accessible à tous et déjà jouée près de 1000 fois !
LE 29 novembre
Le Pediluve
  L’audacieuse fusion de styles de Guillaume Perret - jazz, métal, funk ou musique indienne - fait valser les étiquettes. Titubant entre rage, volupté et bestialité, le son de ce jeune saxophoniste prometteur et de son groupe (basse électrique/batterie/guitare électrique) redonnent une jeunesse au jazz. Rentrer dans leur univers est en soit une aventure aux émotions palpables.LIEN MUSIQUE : www.myspace.com/guillaumeperret
DU 29 novembre
AU 08 décembre
Hors nos murs
Les mains de Cam...
Au Théâtre 71, Scène nationale
  Cie Les Anges au Plafond Après OEdipe et Antigone, Les Anges au Plafond s’emparent de la personnalitéincandescente de la sculptrice Camille Claudel pour dénoncer la censurecontemporaine. Soeur de l’écrivain, amante passionnée d’Auguste Rodin,insoumise, elle finira ses jours chez les fous. Entre les mains de quatrefemmes, une galerie de marionnettes surgi d’un bloc de papier froissé dansle labyrinthe de la vie de Camille.
DU 30 novembre
AU 02 décembre
Espace Cirque d'Antony
Trilogie cirque ...
Jani Nuutinen / Circo Aereo
  Trois spectacles et un dîner : les œuvres complètes d’un espiègle jongleur finlandaisCe sont trois petits chapiteaux rouge et blanc, poussés comme des champignons sur le terrain de l’Espace Cirque d’Antony, entre lesquels le maître des lieux vous accueille. Lui, c’est Jani Nuutinen : charentaises, barbe blonde et allures d’elfe rieur, cet artiste finlandais développe depuis dix ans un art bien à lui, entre jonglage, magie et manipulation d’objets, entre cirque forain et humour finlandais.Pour faire connaissance, Jani vous propose de découvrir ses trois solos, créés entre 2002 et aujourd’hui. Bricoleur et inventif, avec ses planches en bois et ses bouts de ferraille, il saura vous impressionner tout en vous transportant dans son univers, aussi poétique qu’artisanal… Et pour profiter de ce moment hors du temps, restez dîner après le spectacle : intime mais convivial, ici, le cirque se regarde, se déguste et se vit ! Avec les spectacles « Un Cirque Tout Juste », « Un Cirque Plus Juste » et « Un Cirque Juste Juste ». Le prix du billet inclut les trois spectacles ainsi qu’un dîner.
DU 30 novembre
AU 11 février
Théâtre La Piscine
  Conférence de savoir-rire par un grand échalas belgeVous avez toujours rêvé de faire rire en société ? Vous souhaitez comprendre pourquoi la chute de votre voisin dans la rue provoque instantanément votre hilarité ? Vous admirez la tour Eiffel, mais la tour de Pise ne parvient qu’à vous inspirer mille pitreries déséquilibrées ?Surtout, ne ratez pas la venue exceptionnelle de Jos Houben ! Ce grand professeur belge, ce docteur ès art du rire, dévoile tous les dessous du rire humain dans une conférence réjouissante. Avec son sens aigu de l’observation et son grand corps élastique, ce disciple de Peter Brook rompu aux techniques du mime passe en revue nos multiples façons de marcher, de prononcer les noms de fromage ou encore de trébucher dans un restaurant. Fin, participatif et bien sûr hilarant !« Rire : Manifester une gaîté soudaine par l’expression du visage et par certains mouvements de la bouche et des muscles faciaux, accompagnés d’expirations plus ou moins saccadées et bruyantes. » Encyclopédie Larousse
LE 02 décembre
Théâtre Firmin Gémier Nomade
Orchestre National...
Delikatessen - Flânerie à Vienne
  Mozart et Schubert à l’honneur : une promenade musicale éblouissante dans le répertoire viennoisÀ quelques années d’intervalle, Mozart et Schubert gagnent les faveurs de Vienne, alors capitale culturelle et intellectuelle de l’Europe, et de son exigeant public. Raffinement, vivacité, esprit : navigant entre ombres et lumières, entre légèreté et profondeur, ces maîtres du classicisme composent alors leurs plus belles œuvres.Ce sont ces compositions que l’Orchestre National d’Île-de-France, formation particulièrement dynamique qui présente aux franciliens les trésors du répertoire classique, donnera à entendre lors d’une après-midi de « flânerie viennoise ». À cette occasion, l’Orchestre sera rejoint par deux invités exceptionnels : Nicholas Collon, jeune chef d’orchestre britannique à la réputation grandissante, conduira ce concert marqué par la présence du joueur de hautbois russe Alexeï Igrintchouk, régulièrement invité par les orchestres les plus prestigieux du monde. Mille et  une délicatesses pour un concert de haute tenue… Programme du concert : Wolfgang Amadeus Mozart Les Noces de Figaro, ouverture K 492Concerto pour hautbois en ut majeur K 314   Michael Tippett Divertimento on « Sellinger’s Round »   Franz Schubert Symphonie n°5 en si bémol majeur D 485
DU 04 décembre
AU 05 décembre
Théâtre La Piscine
Bérénice
Racine / Laurent Brethome
  La passion amoureuse selon RacineVêtue d’une somptueuse robe rouge, une Bérénice tumultueuse crie son amour à un Titus déchiré entre désir et désespoir : c’est avec cette ardeur, avec cette fougue que Laurent Brethome met en scène Bérénice, drame en cinq actes de Racine. Politique autant que privée, la pièce décrit le dilemme de Titus : nouvellement nommé empereur de Rome, l’homme décide de renoncer à Bérénice, son amante, dont le statut de reine de Palestine rend impensable son accession au rang d’impératrice. À cette intrigue vient s’ajouter la douleur d’Antiochus, fidèle ami du couple, lorsqu’après cinq ans de silence il résout d’avouer sa passion à Bérénice...Au fil des vers, la lente chute des trois personnages principaux se dessine : dans un luxueux boudoir qui devient bien vite le théâtre des affrontements désespérés des amants, l’amour et la raison d’État se livrent une lutte sans merci. Impétueux, sensuels, les acteurs de Laurent Brethome prêtent leurs corps souples aux figures majestueuses de la Rome antique. Une lecture vibrante du texte de Racine.
LE 06 décembre
Le Pediluve
  C'est de la fréquentation des descargas de La Havane (cercles d'amis qui chantent en s'accompagnant de la guitare) que Niuver a pris goût à l'interprétation. Cette cubaine installée à Paris offre des chansons aux influences jazz, aux arrangements épurés, aux sonorités brésiliennes et aux rythmes cubains, tels que le danzón et le son traditionnel. Une illumination bienvenue en  ce mois d’hiver !LIEN MUSIQUE : www.myspace.com/niuver Le nouvel album bilingue espagnol-français de la chanteuse cubaine Niuver, intitulé Trasnochando, est sorti le 28 mai dernier. Le premier single, « C’est toi que j’aime », figure déjà dans les playlists de stations comme RTL ou France Inter.
DU 07 décembre
AU 23 décembre
Espace Cirque d'Antony
Tout Est Bien
Nikolaus / Cie Pré-o-c-coupé
  Sous la conduite d’un clown-jongleur chevronné, une équipe de choc part à l’assaut d’un chapiteau en manque d’aplombUn peu de théâtre, beaucoup de cirque, une bonne dose d’humour et de créativité : depuis vingt-cinq ans, le clown-jongleur-acrobate Nikolaus développe un univers alliant gags loufoques et performance virtuose. Un univers dans lequel tout finit toujours par dérailler, à savourer dans des spectacles participatifs et prompts à tourner au joyeux fouillis artistique…Pour son premier projet sous chapiteau, Nikolaus s’est entouré d’acolytes d’exception : acrobates, trapézistes, équilibristes, jongleurs, ces cinq artistes maîtrisent toutes les disciplines – sans oublier le clown, leur langage d’expression commun. Comment tenir debout lorsque tout s’écroule ? Comment maintenir l’équilibre lorsque le monde part en vrille ? Nikolaus et sa fine équipe vous proposeront une réponse à leur image, décalée, enlevée et forcément spectaculaire !
DU 07 décembre
AU 08 décembre
Hors nos murs
Signaux
Au Théâtre Jean Arp - Clamart
  D'après Bjarte Breiteig et Yngvild Aspeli Dans le grand Nord, un homme a perdu une main dans un accident, pourtantchaque nuit il ressent des douleurs dans ce membre qui n’existe plus. De safenêtre, il observe une femme qui erre seule. Et elle, qu’a-t-elle perdu ? Unspectacle hypnotique, beau et envoûtant, centré autour du personnage d’unemarionnette grandeur nature, adapté d’une nouvelle d’un écrivain norvégienprometteur.
LE 08 décembre
Le Pediluve
Lever de rideau ...
Par le Conservatoire de Bourg-la-Reine
  Il s'agit de la lecture mise en espace d'un montage d'extraits de deux pièces de Tchékhov (L'Ours et La Demande en mariagede Tchékhov) par les élèves des cycles 1 et 2 du conservatoire:Louis  OLIVE, Eleonore BROUILLAUD, Victor EFENZIS, Tiphaine FAVENNEC, Margaux HERVE, Luc  LABORDE dit PORTE, Alix MARCHESSAUX, Noé MENUAU, Pauline NICOLAS, Solène NIESS, Adeline PACORY, Ludivine RHEIN. Ces deux pièces comiques ont été choisies parce qu'elles parlent toutes les deux d'amour, de dispute et de mariage.
LE 08 décembre
Théâtre La Piscine
La Noce
Anton Tchekhov / Vladimir Pankov
  Mariage à la russe : ambiance de cabaret fantasmatique pour un Tchekhov comme on l’a rarement vu C’est un banquet nuptial comme on en voit souvent en Russie. La fiancée est une vieille fille, le fiancé s’intéresse avant tout à sa dot. Le mariage est arrangé. Il pourrait être triste, mais ce soir, c’est la noce : place à la fête, aux chansons et à l’ivresse ! Avec cette satire féroce, Tchekhov dynamite sans états d’âme l’institution du mariage petit-bourgeois : vaudevillesque à souhait, La Noce mêle habilement absurde et humour noir sur un rythme effréné. Le metteur en scène russe Vladimir Pankov, 35 ans, a réuni sur le plateau une petite trentaine de comédiens et de musiciens. On chante, on trinque, on se dispute, on trinque à nouveau, on s’embrasse, on se déchire : l’âme russe dans toute sa splendeur, excessive et sublime… Avec (en alternance) :  Gennady Ovsyannikov, Gennady Garbuk, Nikolai Kirichenko, Arnold Pamazan, Zinaida Zubkova, Natalia Kochetkova, Tamara Nikolaeva-Opiok, Svetlana Anikey, Andrei Gladkiy, Igor Denisov, Alla Dolgaya, Andrei Drobysh, Dmitry Esenevich, Svetlana Zelenkovskaya, Mikhail Zuy, Evgenia Kulbachnaya, Tamara Mironova, Alexander Molchanov, Olga Nefedova, Tamara Mironova, Igor Petrov, Nina Piskareva, Sergei Rudenya, Irina Rymorova, Anna Khitrik, Viktoria Chavlytko et Andrei Zavoduk (pensionnaire du Théâtre d'Art dramatique de Moscou Pouchkine).Les musiciens du SounDrama studio :  Alexander Gusev, Olga Demina, Vladimir Kudryavtsev, Taras Kutsenko, Vladimir Nelinov, Sergei Rodyukov. Orchestre :  Vitaliy Aleshkevich, Gennady Vishnyakov, Leonid Klunniy, Andrei Saponenko, Andrei Senozhenskiy.  Direction, Vlladimir Kurian.
LE 11 décembre
Théâtre La Piscine
Akram Khan Compa...
Vertical Road
  Puissance du geste et force des images, la danse instinctive d’un chorégraphe de génieIssu d’une famille bangladaise, né à Londres en 1974, Akram Khan s’est d’abord formé au kathak, danse traditionnelle du nord de l’Inde dont il est devenu l’un des maîtres. Fort de cet héritage, il a par la suite développé son propre style : une danse sensible et pulsionnelle, rythmée et spirituelle. Acclamé par la critique, il multiplie aujourd’hui les collaborations originales – qu’il s’agisse du chorégraphe Sidi Larbi Cherkaoui, du plasticien Anish Kapoor ou de l’actrice Juliette Binoche.Dans Vertical Road, pièce créée en  2010, c’est une éclatante démonstration de ses talents de chorégraphe qu’Akram Khan nous offre. Mis en valeur par un splendide jeu d’ombres et de lumières, ses huit danseurs, en groupe, en duo ou en solo, alternent entre transes frénétiques et ondulations subtiles. Parfois proche du but? japonais ou du tai-chi, leur danse se révèle tribale, animale, créant une atmosphère tour à tour inquiétante ou apaisante. Parfaite synthèse entre le terrestre et le spirituel, une pièce éblouissante.
LE 13 décembre
Le Pediluve
  Depuis déjà presque vingt ans, Daby Touré, papillon migrateur, explore à tire d’ailes les rythmes et les harmonies de plusieurs continents. Qu’il chante en français, anglais, arabe, wolof ou pular, sa musique  reste aérienne, tournoyante, colorée et chatoyante. Livrée en toute intimité.LIEN MUSIQUE : www.myspace.com/dabytoure
LE 15 décembre
Théâtre La Piscine
  Le dernier spectacle d’un crew historique du hip-hop françaisLes Wanted Posse occupent une place bien à eux dans le paysage du hip-hop français : créé au début des années 90, le groupe né à la MJC de Lognes (Seine-et-Marne) a forgé son style au fil des shows et des battles. En 2001, Wanted Posse a été la première compagnie française à remporter le titre de champion du monde lors de la Battle Of The Year. Une vraie récompense pour ces artistes qui placent le collectif au premier plan, et ont su préserver un équilibre entre compétitions et créations de spectacles.Programmée au Théâtre de Chaillot, au Festival Suresnes Cités Danse, associée à des comédies musicales à succès comme Les Dix Commandements, la compagnie présente avec Revolution son cinquième spectacle : une création énergique sur le thème de la révolte et des contestations populaires. Ici, le hip-hop allie mouvement, technique et dépassement de soi, et le groupe devient la base d’un langage urbain d’une grande beauté. Une gestuelle subtile alliant espoir, fureur et soif de vivre.
LE 18 décembre
Théâtre La Piscine
  La différence culturelle magnifiée par un couple de danseursSébastien Ramirez est français, originaire de Perpignan avec des racines espagnoles et catalanes, et vit en Allemagne. Hyun-Jung Wang alias Honji est germano-coréenne. Tous deux sont  danseurs et chorégraphes : l’un est issu du hip-hop, l’autre des danses classique et contemporaine. Ils dansent ensemble depuis plusieurs années.Dans Monchichi, le couple explore les différentes facettes de la rencontre avec l’autre, de la différence et du choc des cultures. Musique électro ou air de tango, gestes saccadés ou postures déliées, Sébastien et Honji laissent libre cours aux mouvements de leurs corps. Évoluant avec une parfaite aisance sur un plateau où seule se dessine la silhouette d’un arbre aux branches nues, ils proposent un duo gracieux, d’une grande sensibilité, où la différence devient avant tout une force.
LE 20 décembre
Théâtre La Piscine
Midi de la Musique...
Quatuor de musiciens de l'orchestre de l'Opéra...
  Les oeuvres présentées appartiennent à un répertoire de musique de chambre du 19e siècle peu joué. Elles sont écrites par des compositeurs dont la carrière a été interrompue par une mort prématurée. Ces quatuors ont une grande liberté de ton qui méritent d’être mieux connus. Au programme : Alexis de Castillon (1838-1873) et Guillaume Lekeu (1870-1894) Par le Quatuor de musiciens de l’orchestre de l’Opéra de Paris : Violon Jeanne Lancien-Mondon, Alto Fanny Baradeau, Violoncelle Jean Ferry, Piano Sandra Westphal
LE 20 décembre
Le Pediluve
Groove Catchers
Lauréats du Tremplin du Festival Jazz à la Défense...
  Voici une occasion en or de découvrir ces jeunes talents issus de « l’école Jazz à Tours » : un trio de jazz (saxophone/ basse / batterie) influencé par Wayne Krantz, Oz Noy, Joshua Redman…et mêlant grooves asymétriques, improvisations interactives et énergie collective. Ils sauront vous séduire, c’est garanti !LIEN MUSISQUE : www.groovecatchers.com
DU 21 décembre
AU 22 décembre
Théâtre La Piscine
Courteline, amour...
Georges Courteline / Jean-Louis Benoit
  Le couple vu par Courteline : mieux vaut en rire !À la toute fin du XIXe siècle, un petit homme grincheux fait pleurer de rire tout Paris : Georges Moineaux, dit Courteline, enchaîne les succès au théâtre avec ses pièces courtes, cruelles et décapantes. Observateur avisé de la vie quotidienne, Courteline ne laisse rien passer de la bêtise et de la bassesse humaines – au grand plaisir de ses spectateurs !Courteline, amour noir réunit trois pièces en un acte sur le thème du couple, trois comédies féroces où les scènes de ménage se succèdent et s’enchaînent. Un mari jaloux de sa femme mais trop lâche pour se faire respecter ; un homme de lettres miteux prompt à resserrer les cordons de la bourse familiale pour contrer les plans d’une épouse rusée ; un couple détestable, enfin, qui se sert d’un pique-assiette comme arbitre de ses affrontements…  Quatre comédiens endossent sans se faire prier les rôles de ces personnages médiocres jusqu’à l’extrême : un vrai régal !
DU 03 janvier
AU 11 janvier
Théâtre La Piscine
Bonne année !
Et si on commençait l'année en faisant la fête...
  ***BONNE ANNÉE 2013 *** ET SI ON COMMENCAIT L'ANNÉE EN FAISANT LA FETE ? RDV LE SAMEDI 9 FÉVRIER DE 11H JUSQU’AU BOUT DE LA NUIT  POUR NOUS AMUSER, A L'OCCASION DES 5 ANS DU THEATRE LA PISCINE ! GRATUIT POUR TOUS TOUTE L’ÉQUIPE DU THÉÂTRE FIRMIN GÉMIER / LA PISCINE Pour en savoir plus : cliquez ici
LE 11 janvier
Théâtre La Piscine
Le retour d’Ulysse...
Monteverdi / J. Correas / C. Rauck / Les Pala...
  Les noces renouvelées du théâtre et de l’opéra autour de l’œuvre de MonteverdiEn 2010, Le Couronnement de Poppée, opéra de Claudio Monteverdi, remporte un fort succès dans toute la France. Acclamé par le  public, salué par la critique, le spectacle, accueilli au Théâtre La Piscine en mars 2011, s'impose comme l’alliance parfaite de la vibrante direction musicale de Jérôme Correas et de la mise en scène profondément vivante de Christophe Rauck. Cette saison, Christophe Rauck et Jérôme Correas poursuivent leur exploration du répertoire de Monteverdi avec Le Retour d’Ulysse dans sa patrie, l’une des dernières œuvres de ce compositeur majeur de l'époque baroque. Dans la plus pure tradition vénitienne, l’oeuvre conte la première journée d’Ulysse à Ithaque après ses vingt ans d’errance. Bal des prétendants de Pénélope, interventions des dieux de l'Olympe, vengeance d'Ulysse : une journée riche en évènements et en émotions, sublimée par les voix des solistes et la subtilité de la partition musicale. Un opéra formidablement vivant.
DU 15 janvier
AU 16 janvier
Théâtre La Piscine
Arlequin poli par...
Marivaux / Thomas Jolly
  Tout l’entrain de six jeunes comédiens au service d’une délicieuse comédie de Marivaux Arlequin a si beau visage qu’une fée majestueuse s’est éprise de lui, et s’obstine à lui donner toutes sortes de leçon pour combler son manque d’esprit. Mais lorsque le jeune homme croise le regard de biche de la bergère Silvia, ses allures de bêta laissent place à la plus tendre courtoisie : ne reste plus à ce joli couple qu’à déjouer les pièges de la fée pour vivre pleinement son amour...Troisième pièce de Marivaux, Arlequin poli par l’amour est un fougueux éloge de la jeunesse et de son envie de changer le monde : le metteur en scène Thomas Jolly, également éclairagiste et scénographe, en a confié l’interprétation à six comédiens fraîchement diplômés, forts d’une énergie et d’un enthousiasme intacts. Maquillages de pierrots lunaires et costumes pop décalés, les six jeunes gens, pris dans les rouages d’un décor sans cesse en mouvement, gravitent avec délice entre l’insouciance de l’amour et la violence de la confrontation au monde. Aussi ludique que fulgurant.
DU 15 janvier
AU 17 janvier
Théâtre Firmin Gémier Nomade
Débrayage
Rémi de Vos / Anne-Laure Liégeois
  « Permettez-moi de vous faire remarquer que vous avez pénétré dans ce bureau ce matin à huit heures et une minute. » Relaxez-vous. Respirez. Vous allez entrer dans le monde merveilleux du travail en entreprise. Cela tombe bien, le parc d’attraction Aquaplouf recherche un employé. Si vous êtes embauché, il vous faudra être ponctuel, accepter le harcèlement sexuel, l’humiliation, et la précarité. Mais vous êtes prêt à tout, non ?   Débrayage, ce sont des saynètes grinçantes écrites par Rémi de Vos en 1994. Petites brimades ou grosses ficelles du management, rien n’échappe à sa plume acérée. Devant un poster de montagne enneigée, la grande comédie satirique du travail moderne peut commencer !
DU 16 janvier
AU 18 janvier
Théâtre Firmin Gémier Nomade
L’Augmentation
Georges Perec / Anne-Laure Liégeois
  La metteur en scène Anne-Laure Liégeois propose avec Débrayage, de Rémi de Vos, et L’Augmentation, de Georges Perec, un diptyque cocasse sur les rapports entre salariés d’une même entreprise. Ou comment surmonter les obstacles qui vous séparent de votre augmentation Vous avez bien réfléchi. Vous avez préparé vos arguments. Vous êtes prêt : aujourd’hui, vous allez demander une augmentation à votre chef de service. Mais sera-t-il seulement dans son bureau lorsque vous y frapperez ?Georges Perec écrit L’Augmentation en 1969, à partir d’un drôle de graphique représentant toutes les étapes qu’un employé doit franchir pour obtenir une augmentation. Plantés au beau milieu d’un couloir apparemment sans fin, un homme et une femme n’en finissent plus de se ronger les sangs… avec un sens aigu du ridicule !  
LE 17 janvier
Théâtre La Piscine
  S’inscrivant dans la tradition des duos saxophone-piano, ce projet réunit depuis 2011 deux artistes aux personnalités très différentes et pourtant complémentaires : le saxophoniste parisien Etienne Bouyer (Cécile Broché & Etienne Bouyer Duo, Yuval Amihai Ensemble…) et le pianiste lyonnais Jean-Baptiste Hadrot (JB Hadrot Trio…). Leurs sensibilités contrastées et leur attrait commun pour les belles mélodies et le dialogue leurs permettent de nous proposer un panel de morceaux très différents, tantôt énergiques et fournis, parfois dépouillés ou nuancés, mais avec toujours en filigrane le respect des formes et de la tradition. En 2012, ils sortent leur premier album « Oxymore », dont les compositions originales puisent leur inspiration dans les différents courants du jazz mais aussi des musiques actuelles. Cet album s’inscrit ainsi pleinement dans l’esthétique et l’essence même du jazz : la connaissance et la maîtrise des codes et de l’histoire de cette musique, mais toujours en lien avec son époque et les univers sonores d’aujourd’hui…
LE 17 janvier
Le Pediluve
Akalé Wubé
Ethio-Grooves
  Akalé Wubé – qui signifie « ma jolie » ou « beauté de l’âme » en langue amharique - c'est l'histoire improbable d’un groupe né de la rencontre de cinq musiciens français dont le projet est de remettre à l'honneur le son du Swingin' Addis, âge d'or de la pop éthiopienne des années 70.  Ils prélèvent des titres qu'ils revisitent savamment en les mâtinant de soul, de funk, de rock voire de tango. De ce « retour vers le futur » naissent plusieurs albums et des concerts à savourer ! A écouter : http://soundcloud.com/akalewube
LE 19 janvier
Théâtre La Piscine
Mission
David Van Reybrouck / Raven Ruëll
  Congo/Belgique : d’un monde à l’autre, les confidences poignantes d’un prêtre missionnaireGrosses lunettes et accent belge, un homme en costumes à rayures prend place derrière un pupitre. Il explique : depuis ses 17 ans, il est prêtre missionnaire au Congo. Alors il raconte, non sans humour : ses aller-retours entre le Congo et la Belgique ; sa condition de missionnaire ; sa vie là-bas, les moustiques, les routes impraticables, sa case qui sert d’école, d’hôpital et de lieu de rencontres. Et puis le reste, l’indicible : la guerre du Rwanda et ses massacres.Toujours entre le rire et les larmes, entre la ferveur et l’amertume, le texte de l’auteur spécialiste du Congo David Van Reybrouck s’impose par sa simplicité. Le comédien Bruno Vanden Broecke, célébrissime en Flandre, incarne tout en puissance retenue la figure de ce prêtre désemparé par l’absurdité du monde. Une prestation majestueuse, jamais moralisatrice, dont on ressort bouleversé.
LE 22 janvier
Théâtre La Piscine
Michael Clark Co...
come, been and gone
  Quand l’enfant terrible de la danse britannique rend hommage au rock des années 70Depuis vingt-cinq ans, Michael Clark agite les scènes de Londres et d’ailleurs avec des chorégraphies novatrices où l’exigence technique s’assortit volontiers d’un léger parfum de scandale. Provocateur, cet excellent danseur formé au Royal Ballet de Londres a su utiliser les codes classiques pour développer une esthétique résolument moderne.come, been and gone, pièce créée en 2009, est une véritable lettre d’amour au rock des années 70, David Bowie en tête, Iggy Pop et le Velvet Underground dans son sillage. Sur des chansons aussi mythiques que Heroes, Heroin ou The Jean Genie, six danseurs s’en donnent à cœur joie, vêtus de costumes plus ou moins improbables. Si l’héritage classique apparaît clairement dans des séquences impeccablement chorégraphiées, Michael Clark s’en affranchit rapidement pour afficher une insolente liberté. Un grand moment de rock’n’roll.
LE 24 janvier
Le Pediluve
  Subtile, énergique et décapant ! Voilà comment qualifier ce guitariste hors-pair. Il cumule en même temps les percussions ou le kazoo et s’arme de sa « Tri-tar », guitare à trois cordes montées sur une planche à lessiver (invention maison) pour nous surprendre, lui et sa bande (Troy Sandow à la basse/harmonica et Marty Dodson à la batterie). Le rythme est très nerveux, propice à la transe, l’atmosphère est très proche de celle des collines du Haut Mississippi. Prêts pour la conquête de l’Ouest ? http://www.nathandjames.com/fr_home.cfm
DU 25 janvier
AU 26 janvier
Théâtre La Piscine
Paroles Gelées
Rabelais / Jean Bellorini / Cie Air de Lune
  Rabelais en cirés de marin et bottes de caoutchoucLa Compagnie Air de Lune aime se frotter aux géants de la littérature française : après Victor Hugo et le spectacle Tempête sous un crâne, accueilli au Théâtre La Piscine en avril 2012, voici que notre jeune troupe a décidé de s’attaquer aux aventures de Pantagruel et de Panurge, partis à la recherche de l’oracle de la Dive Bouteille … c’est-à-dire à Rabelais lui-même !Avec une joie non feinte, les treize jeunes comédiens s’emparent de la langue foisonnante et truculente du 16ème siècle, se délectant des bons mots et autres situations cocasses. Pataugeant en bottes de caoutchouc dans un grand bassin d’eau, ils jouent, chantent, slamment, jouent de l’accordéon, donnent des explications sur certaines expressions… Un spectacle truffé de trouvailles et autres petites merveilles, qui redonne à Rabelais tout le lustre qu’il mérite.
LE 27 janvier
Théâtre Firmin Gémier Nomade
Haydn / Schubert...
Concert de la famille Arties
  Concert intimiste autour de deux géants de la musique classiqueLa famille Arties, habituée du Théâtre Firmin Gémier/La Piscine, est un collectif de musiciens de niveau international réunis autour d’une passion commune pour la musique de chambre. Cette saison, leurs concerts proposeront une exploration de l’œuvre de deux des maîtres du genre : Joseph Haydn et Franz Schubert, compositeurs autrichiens prolifiques.Trois musiciens, un violoniste, un pianiste et une violoncelliste, se confronteront avec deux des œuvres les plus importantes du répertoire. Le trio n°44 de Haydn, publié en 1797, est une composition surprenante, mêlant inspiration baroque, forme classique et tension romantique. Quant au 2ème trio de Schubert, devenu culte depuis son utilisation dans le film Barry Lyndon de Stanley Kubrick, son mouvement lent est une véritable invitation au rêve... Programme du concert J. Haydn : piano trio n°44 en mi bémol majeur Allegro moderato Allegro Finale : Allegro F. Schubert : piano trio n°2 opus 100 Allegro Andante con moto Scherzo : Allegro moderato Finale : Allegro moderato
LE 29 janvier
Théâtre La Piscine
Stéréoptik
Jean-Baptiste Maillet & Romain Bermond
  À droite, il y a Romain, le plasticien : coup de crayon affûté, inventivité à toute épreuve, il explore toutes les techniques du dessin et de la peinture. À gauche, Jean-Baptiste, le musicien : hommeorchestre accompli, son sens du rythme en réveillera plus d’un ! En mettant en commun leurs talents, ces deux artistes ont inventé un spectacle innovant, dans lequel ils sont à la fois dessinateurs, bruiteurs, projectionnistes, conteurs et accessoiristes. Entre leurs deux tables, un grand écran s’éclaire : on y suit, au fil des tableaux, les aventures de deux silhouettes partant à la découverte du monde ainsi que d’une chanteuse enlevée par des extraterrestres. Tandis que la table à dessins de Romain se transforme en kaléidoscope géant, ou en rétroprojecteur pour peinture au sable, Jean-Baptiste improvise à la batterie, aux claviers ou à l’harmonica. L’alliance époustouflante du son et de l’image pour créer en direct une oeuvre à quatre mains, à laquelle l’on assiste simplement amusé ou franchement ébahi.
LE 31 janvier
Le Pediluve
Sete Cordas
Chansons brésiliennes
  De l’Amazonie à Rio, des côtes du Nordeste au désert du Sertao, six chanteurs solistes et un guitariste, tous parisiens mais venant d’univers variés, allant de la chanson au jazz, se sont réunis autour d’un même désir : chanter le Brésil dans toute sa richesse et sa diversité, et faire découvrir sa poésie, ses rythmes, ses polyphonies. Ils chantent l’espoir, font vibrer les cordes et les corps et vous invitent à un voyage du chœur, au cœur du Brésil.
LE 31 janvier
Théâtre La Piscine
Thierry Malandai...
Roméo et Juliette
  Les amants de Vérone ressuscités par dix-huit danseurs pleins d'ardeurRoméo et Juliette reposent sur des caisses en métal, à l’évidence leurs cercueils. Ils s’éveillent, et le temps semble remonter : par des gestes gracieux autant que fougueux, dix-huit danseurs nous racontent leur histoire, de la dispute entre  Montaigu et Capulet à la tragédie finale. Ondulation et tension des corps, portés, baisers que l’on se donne sur la pointe des pieds : avec un grand sens du collectif, la troupe redonne au mythe toute son intensité.Thierry Malandain, directeur du Centre Chorégraphique National de Biarritz, a choisi comme partition la Symphonie dramatique Roméo et Juliette, composée par Berlioz en 1839 et  portée à la scène par Maurice Béjart lui-même en 1966. Sur cette musique majestueuse, la danse, tour à tour nerveuse ou apaisée, se déroule avec fluidité. Le romantisme dans toute sa simplicité."Toute la puissance du récit vient de la danse et de la danse seule : la chorégraphie, belle et savante, se coule parfaitement dans le flux et les méandres de la symphonie. Les danseurs la servent avec une ferveur totale."Le Figaro, septembre 2010
DU 01 février
AU 24 février
Espace Cirque d'Antony
POST
Cirque Bang Bang
  Le langage hypnotique et poignant d’un duo qui renouvelle le jonglageElsa Guérin et Martin Palisse, jongleurs et directeurs artistiques du Cirque Bang Bang, développent depuis dix ans un art du jonglage sensible, à la fois chorégraphique et théâtral. Avec POST, ils abandonnent tout superflu pour mieux révéler une intense et envoûtante relation : gestes précis, costumes du quotidien, lumière sobre et décor épuré.Avec un sens profond de la poésie, le spectacle met à jour les rapports entre deux êtres humains, leur complicité, leur attirance l’un pour l’autre, leur interdépendance, leur solitude parfois. Tout cela en jonglant avec une parfaite dextérité, en s’enveloppant de scotch rouge ou simplement en se regardant dans les yeux. Porté par une bande son post-rock saisissante, un spectacle où mélancolie et tragicomédie se conjuguent pour nous transporter dans l’émotion pure.
DU 05 février
AU 06 février
Théâtre La Piscine
Les serments indiscrets...
Marivaux / Christophe Rauck
  « Je vous aimerai, s’il me plaît ; peut-être que je vous aime ? »Comme souvent chez Marivaux, l’intrigue des Serments indiscrets est aussi simple que compliquée : Lucile et Damis ne se sont jamais vus, mais leurs pères ont décidé de les marier. Or, ni l’un ni l’autre ne veut de ce mariage : Lucile « se sent un fond de délicatesse… qui serait toujours choqué dans le mariage » ; Damis pense « ne pas être d’un âge à se lier d’un engagement aussi sérieux ». À leur première rencontre, tous deux s’engagent donc à imaginer tous les stratagèmes nécessaires pour ne pas se marier… tout en tombant amoureux au premier regard.Comment ces deux personnages vont-ils pouvoir s’avouer leurs sentiments sans revenir sur leur parole ? Prisonniers de leur fierté, les voici contraints de s’en tenir aux doubles sens et autres jeux de langage. Christophe Rauck entraîne une distribution de haute tenue dans les subtilités de cette comédie piquante : la quintessence du marivaudage !   « Le génie c’est Marivaux, il faut se glisser entre les lignes pour arriver à faire entendre le rythme cardiaque des amoureux… » Christophe Rauck
DU 06 février
AU 08 février
Théâtre Firmin Gémier Nomade
Pacamambo
Wajdi Mouawad / Cie Les Yeux Gourmands
  Lorsque la vie et la mort s’entremêlent dans un spectacle où respire la poésiePacamambo, c’est l’histoire de Julie, une jeune fille que l’on retrouve après trois semaines de disparition : pendant tout ce temps, elle s’est cachée dans une cave, aux pieds de sa grand-mère qui venait de mourir, en compagnie de son gros chien poilu. Car Julie, révoltée par la perte de cet être cher, a voulu attendre la mort pour la défier et « lui mettre de la vie plein les yeux »…Pour mettre en scène ce très beau texte de Wajdi Mouawad, personnalité majeure de la scène théâtrale d’aujourd’hui, Véronique Chatard a fait le choix d’une grande proximité avec les spectateurs. Entre les chaises d’une salle de classe ou d’un lieu de vie, les cinq acteurs vibrent, jouent, courent, avec autant d’énergie que de délicatesse. Une façon très réussie de parler de la mort avec simplicité.
LE 07 février
Le Pediluve
  Imaginez un univers où la bossa nova rencontrerait la soul, le jazz, la pop, le tout porté par une grande voix brésilienne... Sensuelle et envoutante, cette ancienne choriste de Chico Buarque et Touré Kunda a plus de six albums à son actif. Le dernier Primavera est le fruit de la rencontre avec le pianiste-compositeur Vincent Bidal. Une alchimie qui permet aux incroyables compositions de prendre toutes leur ampleur pour le plus grand plaisir de nos oreilles. www.catiawerneck.com
LE 08 février
Théâtre Firmin Gémier Nomade
Orchestre Les Si...
France-Espagne
  Voyage en Espagne en compagnie de Ravel et de DebussyLes Siècles sont un orchestre à part dans le milieu de la musique classique : fondés en 2003 par François-Xavier Roth, ils réunissent des musiciens aussi à l’aise sur des instruments d’aujourd’hui que sur des instruments d’époque, aussi passionnés par. les œuvres de la Renaissance que par les créations contemporaines.C’est une immersion au XIXe siècle que Les Siècles proposeront ce soir en interprétant les œuvres « espagnoles » de Debussy, Ravel, Chabrier et Massenet. En réaction à la domination wagnérienne, ces compositeurs français, avides d’une musique plus libre, s’enthousiasmèrent pour le folklore ibérique, donnant naissance à des compositions au parfum de Castille… Du célèbre Boléro de Ravel à l’Ibéria de Debussy¸ un vrai délice pour les oreilles ! Programme du concert : Maurice Ravel : Alborada del Gracioso Emmanuelle Chabrier : España Claude Debussy : Iberia Jules Massenet : Le Cid - suite de Ballets Maurice Ravel : Boléro
LE 09 février
Théâtre La Piscine
5 ans !
Le Théâtre La Piscine fête son anniversaire
  AU PROGRAMME :  11H →Causerie matinale Parlons avenir : trois invités de marque viennent débattre de la révolution numérique et de son impact sur nos vies ! [Avec Henri Verdier et Nicolas Colin, auteurs de L’Âge de la multitude et Cécilia Gabizon, journaliste au Figaro, conférence animée par Lucas Delattre, ancien rédacteur en chef adjoint du Monde des Débats] 12H →À table ! Cuisine bio et produits de la ferme, la Cie Ap’nez vient vous régaler. Elle crée la convivialité autour d’une table, pour que le spectacle arrive jusqu’à nos papilles ! [Réservation vivement conseillée] 14H, 15H ET 16H  →Traversée insolite du théâtre Dix jeunes comédiens déchaînés vous entraînent des sous-sols aux bureaux, dans les recoins du bâtiment ! [Avec les apprentis-acteurs de l’École Miroir, école de formation et d’insertion professionnelle réservée aux jeunes issus de quartiers populaires]   15H →Être clown, ça se travaille ! Quand un gang de clowns répète, ça donne quoi ? Douze apprentis-clowns débarquent au Théâtre pour une leçon exceptionnelle, coachés par leur professeur. Instructif et passionnant ! [Avec les apprentis-clowns de l’École du Samovar   À LA DÉROBÉE :[14H À 18H] Prenez la pose Photos décalées dans des décors inattendus[14H À 18H] Dégustez Thé à la menthe et pâtisseries orientales[14H À 20H] Détendez-vous Sieste littéraire et découverte du massage thaï [14H À 21H] Amusez-vous Jeux «grand format» et animations pour les enfants 18H →Grands témoins Ils reviennent sur l’ouverture du Pôle Culturel (Théâtre et Conservatoire) : Georges Siffredi, en tant que Maire de Châtenay-Malabry à l’origine du projet ; Nicolas Michelin, en tant qu’architecte-concepteur du bâtiment. 20h→Daniel Buren en personne prend possession de la grande salle du Théâtre pour créer une œuvre colorée en direct. Sous son œil avisé, des apprentis artistes réalisent une performance unique et éphémère. Un moment rare ! 21h – Et bien, dansez maintenant ! DJ Couf Couf, disc-jockey déjanté, enflamme la piste de danse avec ses 45 tours de toutes époques ! Avec la complicité de la Cie Ap’Nez pour les petits creux et autres grosses fringales. Invitation personnelle à retirer à l’accueil du Théâtre. En savoir plus : 01 41 87 20 84
LE 09 février
Théâtre La Piscine
Nos vies numériq...
Conférence au Théâtre La Piscine
  Le numérique bouleverse nos vies : il crée des liens nouveaux, il donne aux utilisateurs le pouvoir de déterminer l’usage d’un produit, il redéfinit les usages du savoir et de la culture et redessine lesrelations humaines dans tous les domaines. Un constat : la révolution numérique a déjà eu lieu sur le plan technologique, mais la numérisation du monde économique et social ne fait que commencer. Cette conférence sera menée dans le cadre des 5 ans du Théâtre La Piscine.
LE 13 février
Théâtre La Piscine
Fahrenheit 451
Ray Bradbury / David Géry
  Un des romans les plus troublants de la littérature de science-fiction adapté au théâtrePeu de romans de science-fiction gardent autant d’actualité que Fahrenheit 451 : écrit par l’auteur américain Ray Bradbury en 1953, l’ouvrage décrit une société du futur où la lecture est interdite. Une société du divertissement perpétuel, sans mémoire, sans débats, protégée par une brigade de pompiers chargés de brûler tous les livres qui pourraient encore exister...Montag est de ceux-là, et accomplit sereinement son travail jusqu’à ce que sa route croise celle de Clarisse, une jeune fille étrange qui pose des questions, aime la nature et le goût de la pluie. Désarçonné, Montag sent les doutes grandir en lui, jusqu’à se révolter contre son propre monde...C’est d’un texte étrangement prémonitoire que David Géry s’empare : écrans plats, programmes de télé-réalité, publicité à tout-va, toute notre époque y est annoncée. L’adaptation théâtrale, fidèle au roman, sera enrichie par les effets spéciaux de Jeff Yelnik, spécialistes de pyrotechnie. Un spectacle marquant, aux enjeux profondément modernes.
LE 14 février
Le Pediluve
  Un voyage musical et narratif porté par des mélodies “jouées-chantées”  sophistiquées et accessibles mêlant compositions originales et  invocation des grands maîtres  (Mingus, Monk, Zappa, Brel, Hendrix...) : c’est l’invitation lancée par Daniel Beaussier, multi-instrumentiste (saxophones, hautbois, clarinettes, guitares, chant, électronics), Jean Lou Descamps (violon, chant, bricoles), François Vion (claviers, computers, voix) et Paulo Antunes (batterie, claviers). Un concert débordant d’énergies musicales !
LE 15 février
Hors nos murs
  Le step, made in USA, concilie l'esthétisme du geste et la précision du rythme. Le corps se transforme en instrument de percussions, c'est une discipline de la grande famille des cultures urbaines. Parce qu'on va pas lâcher retrace les trajets respectifs et communs des deux fondateurs de la compagnie Onstap, depuis les cités d'Avignon jusqu'à leur rencontre avec le théâtre. Jeux de synchronisations et de désynchronisations, franchise du verbe, humour, cette pièce est un objet à identité hybride, empreint d'une profonde humanité et donnée par un duo généreux.
LE 15 février
Théâtre La Piscine
Platonov mais…
Anton Tchekhov / Alexis Armengol
  L’oeuvre de jeunesse de Tchekhov condensée dans un spectacle rock électriqueÀ 18 ans, Anton Tchekhov écrit Platonov : une œuvre-fleuve, en partie inachevée, jamais jouée du vivant de l’auteur… et surtout un texte d’une maturité sidérante, portant un regard désabusé sur l’amour, les femmes et le milieu petit-bourgeois dont Tchekhov est issu. Platonov, le brillant instituteur de campagne aimé de quatre femmes en même temps, se trouve confronté au plus dur : choisir…La jeune compagnie « Théâtre à cru » a su s’approprier l’œuvre en la recentrant autour des sept personnages les plus jeunes, tous en quête d’une vie nouvelle – perturbés par leur désir, aspirant à l’amour, et pourtant enlisés dans l’ennui, l’alcool ou la provocation. Sur scène, les comédiens se font aussi musiciens : Platonov mais… réussit la synthèse du théâtre et du concert, entrelaçant habilement un jeu d’une rare justesse, des répliques chantées et le son des guitares. Tout le souffle de Tchekhov en un spectacle limpide et résolument rock.
LE 19 février
Théâtre La Piscine
Ma mère qui chantait...
Gilles Granouillet / François Rancillac
  Entre récit et théâtre, entre sourire et émotion, l’épopée de deux pré-ados embringués dans une aventure folle pour sauver mamanLe metteur en scène François Rancillac (repéré pour ses mises en scène de Lagarce, de Giono* ou plus récemment de Victor Hugo) tombe sur Ma mère qui chantait sur un phare de l’auteur Gilles Granouillet, et c’est le coup de foudre !Sensible et ludique, Ma mère qui chantait sur un phare est le récit initiatique de deux frères à l’aube de l’adolescence. Père parti, mère en crise, les garçons s’engagent dans une aventure rocambolesque pour reconstituer leur famille, qui les conduira à travers bois, lacs, plages et carrière de pierre, à l’assaut d’un phare, d’une pelleteuse, d’une barque… Vraie rencontre entre un metteur en scène et un auteur important d’aujourd’hui, un spectacle empli de délicatesse.« Je lis, je lis et relis tout d’une traite et je suis bouleversé par la grâce, l’intelligence de ce texte, son humour pudique recouvrant tant de blessures d’enfance, tant de fragilités humaines… » François Rancillac
LE 21 février
Théâtre La Piscine
Midi de la Musique...
Musique Baroque
  Musique Baroque avec Elodie Seyranian (clavecin), Eric Brunet (flûte à bec) et Timothée Oudinot (hautbois). AU PROGRAMME : G.P.TELEMANN (1681-1767)Sonate en trio en do mineur pour flûte à bec, hautbois et basse continue TWV 42:c2 (12’)1. Largo - 2. Vivace - 3. Andante - 4. Allegro J.B.LOEILLET dit «de Londres» (1680-1730)Sonate en ré mineur pour flûte à bec et basse continue (8’)1. Adagio - 2. Allegro - 3. Adagio - 4. Allegro G.F.HANDEL (1685-1759)Sonate en si bémol majeur pour hautbois et basse continue (7’)1. Andante - 2. Grave - 3. Allegro A.VIVALDI (1678-1741)Concerto en sol mineur pour flûte à bec, hautbois et basse continue RV 103 (10’)1. Allegro ma cantabile - 2. Largo- 3. Allegro non molto
LE 21 février
Le Pediluve
  Le saxophoniste Pierrick Pedron prouve une fois de plus qu’il est un des meilleurs de sa génération, et s’entoure de la rythmique d’un contrebassiste de choc, Thomas Bramerie, et d’un batteur plein d’audace, Franck Agulhon. Ils n’ont pas froid aux yeux, ils jouent Monk avec fantaisie et liberté tout en respectant l’essence des compositions du maître, y compris les plus rares. Bien plus qu’une révélation, leur musique est celle de la maturité. Une leçon en action.
LE 22 février
Théâtre La Piscine
Fin de partie
Samuel Beckett / Bernard Lévy
  Emblématique de l’œuvre de Beckett, un huis clos cruel et implacableSamuel Beckett,  prix Nobel de littérature en 1969, a une façon unique de décrire la vacuité de l’existence humaine. Qu’il s’agisse d’En attendant Godot ou d’Oh les beaux jours, l’écriture acérée de l’auteur a valu à ses pièces une reconnaissance générale.Fin de partie, deuxième grand succès de Beckett au théâtre, permet une plongée directe dans cet univers à travers la curieuse relation d’interdépendance que l’on observe entre Hamm, aveugle et paraplégique, et Clov, son valet et fils adoptif. Théâtre de l’absurde, théâtre de clowns, ou simplement description de l’ennui de la vie, la pièce est ici montée à la perfection, dans le plus grand respect des souhaits de l’auteur. Un spectacle à l’esthétique épurée, profondément captivant.
LE 26 février
Théâtre La Piscine
Métamorphose
Franz Kafka / Sylvain Maurice
  Toute l’inquiétante étrangeté de la nouvelle de Kafka dans un spectacle subtil et oniriqueTexte de référence de la littérature fantastique, La Métamorphose commence de façon peu banale : Gregor Samsa, commercial vivant avec ses parents et sa sœur, se réveille un matin transformé en « monstrueux insecte ». Face à cette situation soudaine et irréversible, s’installe alors une tension insoutenable entre lui et sa famille, tour à tour épouvantée, dégoûtée et finalement exaspérée…Sylvain Maurice, qui poursuit ici son travail sur le genre fantastique, a intégralement transposé le texte de Kafka en dialogues. Il centre ainsi son propos sur la famille de Gregor, elle aussi en pleine métamorphose: le père, paresseux et éteint, se remet au travail et retrouve sa jeunesse ; la sœur, douce et casanière, s’affirme et s’émancipe peu à peu… En faisant appel à la vidéo, à une atmosphère musicale très présente et à la manipulation d’objets, le metteur en scène donne toute la mesure de la force de La Métamorphose, entre humour grinçant, récit surnaturel et règlements de comptes familiaux.
LE 27 février
Théâtre Firmin Gémier Nomade
Lumières des tén...
Jérôme Correas / Les Paladins
  Un concert qui met à l’honneur de très belles pages de la musique sacréeÀ l’époque baroque, les « leçons de ténèbres », ou Lamentations, remportent un grand succès dans la bonne société française. Basées sur un rituel catholique précédant Pâques, elles inspirent à des compositeurs tels que François Couperin, Sébastien de Brossard ou Joseph Michel des œuvres admirables.De la plainte à l’allégresse, ces leçons de ténèbres explorent en effet toutes les couleurs dramatiques de la voix et des instruments. Les Paladins, ensemble vocal et instrumental spécialiste du répertoire baroque, ont sélectionné plusieurs de ces œuvres pour présenter un concert où les voix d’une soprano et d’un ténor font corps avec le son du violon, du violoncelle, du clavecin et de l’orgue. Une prestation empreinte de lyrisme et de spiritualité.
LE 28 février
Le Pediluve
Gasandji
Soul, Jazz, Reggae
  Née au Congo, cette artiste à fait ses premiers pas scéniques aux côtés de Princesse Erika, MC Solaar, Iam, Cut Killer en tant que danseuse et chorégraphe. Grâce à sa voix profonde, douce et suave, Gasandji (« celle qui éveille les consciences ») envoûte dorénavant les scènes par ses mélodies. Un voyage d’amour et d’espérance, chansons métissées aux influences soul, jazz et reggae.  Incroyable sur scène. www.gasandji.com
LE 07 mars
Le Pediluve
Djeli Moussa Con...
Kora de Guinée-Conakry
  Ce griot urbain aux allures de rocker a chanté ses textes engagés et plein d’espoir durant le Festival Solstice 2012. Il revient au Pédiluve avec son jeu de kora acéré et sa voix puissante nous livrer en toute intimité sa musique guinéenne, avec des notes de salsa, des sonorités arabo-andalouses et même des touches de pop et d’électro. Djeli enivre son public dès les premières notes… Énergie et sensibilité sont au rendez-vous ! djelimoussaconde.com
LE 14 mars
Le Pediluve
Elisa Jo
Chanson
  Une voix unique, des mélodies entre blues, pop et folk, une touche " peace and love " assumée, les chansons d'Elisa Jo ont touché les internautes (+ de 700 000 sur myspace), son premier public. Depuis, elle a entamé de nombreux concerts.  A à peine 18 ans, elle surprend à la fois par sa détermination, sa spontanéité mais aussi par la maturité de ses chansons. Elisa Jo a le groove dans la peau, ça se voit et ça s'entend !
LE 19 mars
Théâtre La Piscine
  Les clowns entrent en scèneBruno, Margot, Stéphanie, Doriane et Vincent sont clowns. Des clowns un peu particuliers, car c’est à l’hôpital qu’ils exercent leur métier, auprès des enfants malades ou de leurs familles. Faire rire dans un milieu difficile, telle est leur force, tel est leur engagement !Une fois n’est pas coutume, ils mettent cette fois leurs talents et leur humour à toute épreuve au service d’un spectacle. Hors-piste est donc un spectacle choral, un patchwork de scènes de vie, tantôt cocasses et tantôt tragiques. Des histoires dans lesquelles l’on croisera des pères, des mères, des médecins, des frères et des sœurs, des infirmières, des enfants, et bien sûr des clowns… Un moment de théâtre simple et fort, servi par les qualités d’interprétation de cinq remarquables comédiens.   Hors-piste est soutenu par l’association Le Rire Médecin, à laquelle appartiennent les comédiens à l’initiative du projet. Créée il y a vingt ans par Caroline Simonds, l’association intervient aujourd’hui dans 15 hôpitaux et 39 services pédiatriques en France.
LE 21 mars
Théâtre La Piscine
Midi de la Musique...
Romantisme au féminin
  Les oeuvres de Mel Bonis, compositrice française (1858 -1937) par :Idelette Besson (flûte)Lucile Fauquet (violoncelle)Raminta Neverdauskaité (piano) AU PROGRAMME :Sonate pour flûte et pianoSonate pour violoncelle et pianoDeux trios «Matin « et «Soir»
LE 21 mars
Le Pediluve
ELEPHANT
Chanson française
  Un vent de fraîcheur souffle au Pédiluve avec Éléphant, un groupe composé de Lisa Wisnia et François Villevieille. Ensemble, ils décident de créer une musique bien à eux, mélangeant les styles, alliant cordes et jouets musicaux colorés. Le résultat est une pop-folk légère, soulignée par leurs deux voix complices. Véritables espoirs de la scène française. CONCERT SOUTENU PAR Night Yourself
LE 22 mars
Théâtre La Piscine
L'homme à tiroir...
Herman Melville / Jean-Yves Ruf
  Quand le monde du travail déraille : un employé gaffeur transforme la vie de ses employeurs Dans les bureaux de la société Magnifique SA, il y a M. Andermatten, le patron sans cesse débordé, et Sophie, sa secrétaire toujours pendue au téléphone. Un jour, un homme au nom imprononçable débarque. Un peu bizarre mais motivé : on l’embauche. Mais bien vite, l’employé modèle sème la pagaille : empoté, pas très futé, ses multiples bévues bouleversent la routine bien réglée de Sophie et de M. Andermatten. Face à ce drôle de bonhomme dont le travail semble être la seule attache, c’est toute l’entreprise qui bascule dans l’absurde…À la fois réaliste et décalée, L’homme à tiroirs est l’histoire plus vraie que nature d’un bureau d’aujourd’hui : autour des tiroirs en plastique, des classeurs de couleur et de la machine à broyer les dossiers, les téléphones sonnent, les portes claquent et les nerfs craquent… Un conte moderne aussi cocasse que touchant.  
LE 25 mars
Théâtre La Piscine
Modèles
Compagnie La Part des Anges
  Paroles de femmesLa timide ingénue. La provocante. La femme blessée. La femme violée. La femme libérée. La mère de famille débordée. Le garçon manqué. La militante. La survivante. Toutes ces femmes, et bien d’autres encore, sont au cœur de Modèles, projet-manifeste de la jeune metteuse en scène Pauline Bureau.Qu’est-ce qu’être une femme en 2012 ? Comment devient-on une femme aujourd’hui ? Elles sont dix à s’être réunies et à avoir écrit ensemble sur ce thème. Elles ont lu, aussi : Marguerite Duras, Virginie Despentes ou Pierre Bourdieu, dont certains textes sont présents dans le spectacle. De ces échanges est né un spectacle unique, kaléidoscopique, où musique live et vidéo répondent aux  partitions sensibles de six comédiennes. Des jeux d’enfants aux premières règles, de la première fois au premier enfant, sans faire l’impasse sur le viol, l’avortement ou juste les complexes, Modèles est un tableau sans fausse pudeur de la vie des femmes d’aujourd’hui. Puissant et libérateur.
DU 27 mars
AU 28 mars
Théâtre Firmin Gémier Nomade
En ce temps là, ...
Gilles Ségal / Jean Bellorini
  Ce qu’un père transmet à son fils sur le chemin d’AuschwitzActeur reconnu, Gilles Ségal, 70 ans, a travaillé avec les plus grands noms du théâtre français : le Mime Marceau, dont il fut l’étoile, Jean-Louis Barrault, ou encore Alain Françon. En tant qu’auteur, il a écrit de nombreuses pièces ; et aussi En ce temps-là l’amour…, un monologue court, intime et bouleversant.Ce texte est le récit d’un souvenir : un homme raconte sa rencontre avec un père et son fils, dans un wagon à destination d’Auschwitz. Une rencontre profondément marquante, car six jours durant, ce père s’emploie sans relâche à transmettre à son enfant un véritable concentré de vie. La connaissance, l’humour, l’amour : tout ce qui constitue un homme, en somme, condensé dans un trajet sans retour.Guidé par le jeune metteur en scène Jean Bellorini, Gilles Ségal interprète avec finesse le récit de cette entreprise désespérée. Une histoire en forme d’hommage à la vie et à l’espoir.
LE 28 mars
Le Pediluve
Márcio Faraco
Musique du monde
  Márcio Faraco, musicien-compositeur, conquit avec sa voix au timbre suave et séduit par ses chansons empreintes de délicatesse, fragile équilibre de douceur et de gravité. De la chanson poétique d’auteur pour un voyage entre samba, bossa teintés de nuance jazz… « Un vrai bijou d’exigence et de qualité. » Figaro Magazine
LE 28 mars
Théâtre La Piscine
Michel Delpech
CONCERT ANNULÉ
  "Michel Delpech se voit contraint d'annuler sa série de concerts de mars/avril pour raisons de santé. Michel remercie une fois de plus son public et espère le retrouver très vite ". La soixantaine tranquille d'un grand monsieur de la chanson françaisePeu d'artistes peuvent se prévaloir d'une carrière aussi épanouie que Michel Delpech. Né en 1946, le succès lui vient très vite avec la comédie musicale Copains Clopant et la chanson Chez Laurette ; à seulement vingt ans, il assure la première partie de Jacques Brel. Dans les années 70, les tubes s'enchaînent : Wight is Wight, Pour un flirt, Que Marianne était jolie, Le Loir-et-Cher... Adulé par le public, il se fait néanmoins plus discret à partir des années quatre-vingt.Dans les années 2000, Delpech renoue avec le succès public et critique, enregistrant notamment ses plus grands succès avec des artistes tels que Cali, Bénabar ou Alain Souchon. Sorti en 2009, Sexa, son dernier album, est celui de la sérénité : fidèle à ses grands thèmes – amour, paix, pardon... -, Michel Delpech, dont la voix reste inchangée, se réinvente pour proposer un disque à son image, moderne et élégant. Nouvelles compositions et meilleurs tubes seront au programme de son concert sur la scène du Théâtre La Piscine : culte !
LE 03 avril
Théâtre La Piscine
Frères de sang
Compagnie Dos à deux
  Retrouvailles entre frères : une histoire de famille servie par quatre artistes précis et engagés Frères de sang, nouvelle création de la compagnie Dos à deux, s’annonce comme une éclatante démonstration de la richesse du théâtre gestuel. Ici, les interprètes seront également manipulateurs d'objets ou de marionnettes : maîtrisant à la perfection leurs corps et leur environnement, ils créeront ensemble des images d'une grande puissance, à la fois impressionnantes et émouvantes. A partir de l'histoire de deux frères qui se retrouvent à l'occasion des funérailles de leur père, Frères de sang mêlera l'amour et la haine, la tendresse et la tension, pour nous entraîner au sein d'un univers infiniment humain.     Un simple froncement de sourcils, un mouvement du bras, et l'émotion s'installe : depuis dix ans, la Compagnie Dos à Deux s'est spécialisée dans le théâtre gestuel, un art à la croisée du théâtre, de la danse, de l'acrobatie et de la manipulation d'objets. Sans un seul mot, leurs spectacles, profondément visuels, font la part belle à l'imaginaire. Cette saison, le Groupe des 20 Théâtres en Ile-de-France a souhaité donné un coup de projecteur sur cette démarche originale. Dans ce cadre, le Théâtre Firmin Gémier/La Piscine, qui a déjà accueilli la plupart de leurs spectacles, présentera en miroir Dos à deux, 2ème acte et Frères de sang.
LE 04 avril
Le Pediluve
Jorane
Québec
  Esprit libre et iconoclaste, cette québécoise à la voix cristalline chante en s'accompagnant au violoncelle. Elle explore la chanson au-delà de ses formes traditionnelles et ensorcelle. Chaque note, qu’elle soit chantée ou jouée, est livrée avec une puissance précise et contrôlée. Un concert intimiste et puissant assuré !
LE 04 avril
Théâtre La Piscine
Dos à deux, 2ème...
Compagnie Dos à deux
  L’attente fascinante de deux clowns lunaires Deux personnages attendent. Deux silhouettes, perdues entre deux chaises et un parapluie. Entre ces deux hommes, le silence : ici, l'attente ne peut pas être comblée par des mots... Alors, pour communiquer, ce duo burlesque est contraint de déployer des trésors d'inventivité : jeux avec des bouts de ficelles, combines absurdes, cavalcades et courses effrénées, nous assistons à leurs vaines tentatives de meubler ce temps suspendu. Inspiré d’En attendant Godot, pièce la plus célèbre de Samuel Beckett, Dos à deux, 2ème acte est un spectacle sensible et émouvant, une histoire d’hommes où les gestes deviennent la base du langage.     Un simple froncement de sourcils, un mouvement du bras, et l'émotion s'installe : depuis dix ans, la Compagnie Dos à Deux s'est spécialisée dans le théâtre gestuel, un art à la croisée du théâtre, de la danse, de l'acrobatie et de la manipulation d'objets. Sans un seul mot, leurs spectacles, profondément visuels, font la part belle à l'imaginaire.Cette saison, le Groupe des 20 Théâtres en Ile-de-France a souhaité donné un coup de projecteur sur cette démarche originale. Dans ce cadre, le Théâtre Firmin Gémier/La Piscine, qui a déjà accueilli la plupart de leurs spectacles, présentera en miroir Dos à deux, 2ème acte et Frères de sang.  
DU 05 avril
AU 21 avril
Espace Cirque d'Antony
Amortale
Circus Ronaldo
  Signé Ronaldo : le dernier opus d’une famille de saltimbanques bien connue de l’Espace Cirque d’AntonyLes Ronaldo sont de retour ! Héritière d’une longue tradition de comédiens itinérants, cette famille flamande a été l’une des premières à planter son chapiteau à l’Espace Cirque d’Antony, et fait toujours un carton lorsqu’elle revient nous donner de ses nouvelles ! Après Circenses et la découverte des coulisses de la scène (février 2010), après La Cucina dell’arte et le jonglage avec toutes sortes de victuailles (avril 2006), après Fili et ses marionnettes géantes (octobre 2003), voici donc le dernier-né de la compagnie : Amortale ! Artistes de la sixième génération, Danny et David Ronaldo se font les chefs d’orchestre de cette création dédiée à un mystérieux animal : l’homme amoureux…« Étonner les gens, je l’ai dans le sang ! » Danny Ronaldo
LE 06 avril
Théâtre La Piscine
  En première partie : Buridane. Pour la découvrir, c'est ici. Tété en concert !En 2004, une mélodie lancinante est sur toutes les lèvres : A la faveur de l’automne propulse Tété, sa voix feutrée et ses textes délicats en tant que valeur montante de la scène française. Le jeune chanteur-guitariste, influencé par des artistes aussi divers que Bob Dylan, Serge Gainsbourg ou Bob Marley, séduit le grand public avec sa musique au croisement du folk, du blues, de la chanson et du reggae.Mille concerts et un demi-million de disques vendus plus tard, Tété continue son chemin : après ses albums Le Sacre des Lemmings et Le Premier clair de l’aube, après une tournée en Australie, au Japon et en Angleterre, il prépare aujourd’hui son cinquième opus. Pour l’occasion, le voici qui repart en tournée : ne manquez pas la rencontre avec ce franc-tireur élégant, aussi à l’aise pour chanter en guitare-voix que pour chauffer une salle !
LE 11 avril
Le Pediluve
Dom La Nena
Folk - Rock
  La brésilienne Dom La Nena, qui a accompagné entre autres Jane Birkin, Camille et Sophie Hunger, s'envole aujourd'hui en solo ! Elle se lance dans des compositions folk teintées d'influences lusophones, et dans  des arrangements acoustiques insolites et élégants d'une musicalité pure. « À 23 ans, déjà la classe internationale. » Les Inrockuptibles En vidéo
LE 13 avril
Théâtre Firmin Gémier Nomade
Chilly Gonzales
Solo Piano II
  Les talents de pianiste d’un phénomène de la musiqueImpossible de ranger Chilly Gonzales – aussi connu sous le nom de Gonzales – dans une case quelconque : ce musicien canadien touche-à-tout excelle dans tous les genres. Un jour leader d’un groupe pop, le lendemain autoproclamé « président de l’underground », on le retrouve en collaborateur des artistes les plus divers (Katerine, Jane Birkin ou Daft Punk), et finalement acteur et producteur de cinéma !Si ses compositions pop-électro l’ont fait connaître du grand public (Never stop repris dans une publicité pour Apple, You can dance par tous les DJ de la planète), Chilly Gonzales a aussi la particularité d’être un pianiste virtuose. En 2004 sortait ainsi Solo Piano, album largement salué par la critique regroupant ses compositions personnelles. Solo Piano II, prévu pour août 2012, proposera quatorze nouvelles mélodies que ce vrai showman interprètera pour vous : une leçon de créativité !
DU 13 avril
AU 14 avril
Théâtre La Piscine
L’Isola disabita...
Haydn / Atelier lyrique de l'Opéra national de...
  Les jeunes espoirs de la scène lyrique internationale dans une production exceptionnelleL’Atelier lyrique de l’Opéra national de Paris propose un programme pour donner à de jeunes solistes en début de carrière les meilleurs atouts pour réussir dans la vie professionnelle. La mission de l’Atelier est d’accompagner les premiers pas sur scène de ces jeunes artistes qui demain prendront avec assurance et talent la relève de leurs aînés.L’Atelier Lyrique présente au Théâtre Firmin Gémier / La Piscine L’Isola disabitata du compositeur autrichien Joseph Haydn. « Azione teatrale » en deux actes, l’opéra raconte les mésaventures de deux sœurs abandonnées sur une île déserte. C’est dans l’effusion d’un orchestre riche de toutes ses couleurs que Costanza et Silvia, scrutant l’horizon depuis leur île déserte,  seront in fine secourues par leurs promis, Enrico et Gernando. Une œuvre émouvante et lumineuse défendue avec brio par les jeunes solistes de l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris.
LE 13 avril
Théâtre Firmin Gémier Nomade
Le Concert Spiri...
Henry Purcell
  L’ode à Purcell d’un ensemble musical de référenceLe Concert Spirituel, ensemble créé par le chef d’orchestre Hervé Niquet, fête cette année ses vingt-cinq ans : vingt-cinq ans d’exploration du répertoire, et notamment de la musique baroque et de la musique sacrée française. D’autres collaborations ont cependant émaillé le parcours de l’ensemble : en 2008, notamment, le Concert Spirituel s’est illustré dans une version décapante de King Arthur, célèbre opéra d’Henry Purcell, mis en scène par Shirley et Dino.C’est ici une série d’odes du compositeur anglais que le Concert Spirituel jouera et chantera au cours d’une séance virtuose, véritable célébration de la musique de Purcell (1659 – 1695). L’Ode à Sainte-Cécile, dédiée à la patronne des musiciens, s’impose comme un hymne à la musique en général, tandis que Celebrate this festival est un extrait de l’Ode pour l’anniversaire de la reine Mary de 1694. Un programme séduisant, pour amateurs de Purcell ou simples amoureux de la musique ! Programme du concert (en cours) : Henry Purcell            Ode for St Cecilia’s Day (Hail ! Bright Cecilia) Birthday Ode for Queen Mary – extrait : Celebrate this Festival
DU 17 avril
AU 27 avril
Théâtre La Piscine
Figaro !
BEAUMARCHAIS ET DA PONTE / JEAN LIERMIER
  Valse des amours et intrigues à répétition : un Figaro ! mené tambour battant par une distribution pleine d’entrainSuzanne et Figaro, au service du comte et de la comtesse Almaviva, se marient aujourd’hui. Mais Almaviva compte bien profiter de cette occasion pour exercer ses droits seigneuriaux sur la jolie Suzanne : quels stratagèmes Figaro pourra-t-il bien inventer pour l’en empêcher ? Jean Liermier, directeur du Théâtre de Carouge-Atelier de Genève, présente une version plus intime et centrée sur le sentiment amoureux du Mariage de Figaro, œuvre majeure du XVIIIe siècle : ici, Figaro est avant tout un homme épris de sa future femme, qui se bat pour sauver son bonheur ! C’est donc dans un suspense haletant, jalonné de coups de théâtre et de révélations stupéfiantes, que les neuf comédiens nous entraînent avec passion. Virevoltant dans les couloirs d’un château de conte de fées, chacun se prête avec délice à cette mécanique réglée à la réplique près.  Une « folle journée » pleine d’audace et de vivacité !« L’espièglerie de la mise en scène, la finesse du jeu des acteurs, l’habileté de l’idée…» La Tribune de Genève, mars 2012
DU 17 avril
AU 21 avril
Hors nos murs
TAC
Cie Le menteur volontaire
  Au départ est le fait divers : un homme de 70 ans a tellement accumulé de journaux dans son appartement du XXe arrondissement de Paris qu’il ne peut plus y entrer. Il dort donc sur la paillasson ou chez ses maîtresses. Une fois par semaine, il va chercher son courrier. Jusqu’au jour où une fuite d’eau chez un voisin fait écrouler le plancher. Copropriétaires et éboueurs décident de tout jeter, journaux, meubles, affaires personnelles. Quand le vieil homme rentre chez lui pour récupérer son courrier, il n’a plus rien, plus d’affaires, plus d’histoire...En 2001, paraît Pièces de Minyana. 10 ans plus tard, Minyana offre cette pièce à Laurent Brethome dont il admire le travail. Il la remanie, coupe, épure. Tac est née. Le talent de Laurent et de ses comédiens va faire le reste.
LE 18 avril
Théâtre La Piscine
Midi de la Musique...
Romantisme allemand du 19e siècle
  Le Trio FFF composé de MAthilde Fèvre au cor, Véronique Fèvre à la clarinette et Chritine Fonlupt au piano viennent nous jouer le trio de Reineke et des pièces de Bruch. Oreilles en éveil !
LE 18 avril
Le Pediluve
Ablaye Cissoko et...
Musique traditionnelle mandingue - Jazz
  (Sénégal / Allemagne) Ablaye Cissoko, accueilli au Pédiluve en décembre 2009, revient cette fois-ci accompagné du jazzmen allemand Volker Goetze, qui choisit la trompette pour accompagner la kora et la voix d’Ablaye. Des compositions qui permettent de mesurer le degré de confiance entre les deux musiciens, respectueux des traditions et de leurs propres différences. « C’est le monde entier dans un seul disque.» France Inter
LE 19 avril
Le Pediluve
  Le Théâtre Firmin Gémier / La Piscine et  le Conservatoire à Rayonnement Départemental de Bourg-la-Reine/Sceaux présentent : «Comment pensaient-ils... ?»Les élèves interpréteront certains textes de Voltaire et Rousseau, ces deux contemporains de Beaumarchais.Avec : Solène Niess - Ludivine Rhein - Tiphaine Favennec - Adeline Pacory - Victor Ezenfis - Noé Menuau - Eléonore Brouillaud - Pauline Nicolas - Luc Laborde La lecture donnera un aperçu de textes du siècle des lumières - l’environnement de Beaumarchais. Voltaire Le dictionnaire philosophique (3 extraits)Candide (2 extraits) Rousseau Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes (1 extrait)Emile (1 extrait)
LE 25 avril
Le Pediluve
  Voilà un jeune duo parisien prometteur, véritable artisan d’une musique vertigineuse ! Inspiré du rock'n'roll, de la bubble-gum pop, de la country, du folk, Handcrafted Soul développe un jeu de scène irrésistible, un style qui renvoie au meilleur de la musique populaire américaine. C'est frais, coloré, chaleureux et ça pétille !
LE 26 avril
Le Pediluve
  La Troupamateur du Théâtre Firmin Gémier / La Piscine présente : Mots douxVenez découvrir les correspondances amoureuses et tumultueuses entre Juliette Drouet et Victor Hugo. Prêtez nous vos oreilles et vos yeux, pour un petit moment que l’on espère délicieux. Pour notre deuxième rendez-vous avec le public, nous avons choisi de vous faire découvrir ou redécouvrir cette correspondance foisonnante. Juliette a été la maitresse de Victor Hugo pendant 50 ans, ils se sont aimés, déchirés, séparés et se le sont écris magnifiquement.Avec : Lauriane, Lydie, Margareth, Jacques, Annick, Lucile, Stéphanie, Muriel, CatherineAccompagnés et guidés par Pascale Oudot
LE 02 mai
Le Pediluve
Anouk Aïata
Chanson française
  En langue maorie « aïata » signifie « la femme mangeuse des nuages du ciel ». C’est ainsi que se présente devant nous Anouk Aïata, jeune pirate à la voix étincelante comme une lame et aux influences musicales multiples. Son timbre grave semble soulever des siècles de sentiments. Elle arraisonne le vieux gréement de la chanson française avec un beau culot !
LE 16 mai
Théâtre La Piscine
Midi de la Musique...
Danses populaires d'Europe Centrale
  Piano à deux et à quatre mains par Marie-Bénédicte et Hugues Delaunay. Oeuvres de J. Brahms, A. Dvorak, B.Bartok Ces danses nous invitent à un plaisant voyage sur les terres d’Europe Centrale. Directement puisées dans la musique tzigane pour celles de BRAHMS (avec cependant quelques thèmes originaux), inspirées par lesmusiques folkloriques tchèques ou d’autres régions slaves pour DVORAK, folklore idéalisé pour BARTOK, elles sont le fruit d’une merveilleuse union entre la musique populaire et la musique savante.
LE 16 mai
Le Pediluve
OY
Hip-Hop / Electro / Jazz
  Oy, chanteuse d’origines suisse et ghanéenne,  adepte du « seule en scène », offre une musique étonnante dans laquelle  s'engouffrent des effluves de soul music, un piano acoustique et des beats électroniques. Le tout orchestré autour de sa voix qui ne cesse de muer au fil des morceaux. Une grande diva électro. Fascinante !
LE 23 mai
Le Pediluve
Lo Griyo
Musique du monde (La Réunion)
  Percussionniste aventureux, Sami Pageaux-Waro a grandi au son du maloya, aux côtés de son illustre père, Danyel Waro. Rejoint par Luc Joly et son souffle jazz, les deux acolytes proposent une musique métisse, hybride, à l’image de leur terre d’origine. Avec Lo Griyo - le griot en créole - le jazz et les machines électroniques s’invitent sur un feu roulant de percussions, sur la tradition maloya, gnawa, salegy… pour vous emmener dans une montée hypnotique proche de la transe.  
LE 23 mai
Hors nos murs
Haydn / Schubert...
Concert de la famille Arties
  Schubert / Haydn : deuxième et dernière chance !Après le concert du 27 janvier, la famille Arties revient en mai pour prolonger son exploration du répertoire de Joseph Haydn et de Franz Schubert. Au nombre de quatre, nos talentueux musiciens interprèteront cette fois des œuvres  mettant à l’honneur les instruments à corde et leurs subtiles sonorités.Joseph Haydn fut l’un des premiers compositeurs à imaginer des œuvres pour un quatuor à cordes - formation composée de deux violons, d’un alto et d’un  violoncelle. Fort de cet héritage, Schubert compose en 1824 l’un de ses chefs-d’œuvre : un quatuor intitulé « La jeune fille et la mort », mise en musique d’un poème de Matthias Claudius. Jamais joué du vivant du compositeur, mort à 31 ans, il s’agit pourtant de l’une de ses partitions les plus accomplies, berceuse à la mort à la fois lyrique et révoltée. Une belle façon de clôturer la saison !   Programme du concert J. Haydn : quatuor à cordes en ut majeur opus 54 n°2 Vivace Adagio Menuetto : Allegretto Finale : Adagio - Presto F. Schubert : quatuor à cordes n°14 en ré mineur "La jeune fille et la mort" Allegro Andante con moto Scherzo : Allegro molto Finale : Presto
LE 25 mai
Théâtre La Piscine
Mozart et les ét...
Avec Hubert Reeves et l'ensemble CalliopÉe
  Un spectacle sonore et visuel grâce aux plus belles pages de musique de chambre et à des projections d’images des endroits les plus retirés de l’univers.  Certains comptent les étoiles, Hubert Reeves, lui, les conte… Redevenons « poussières d’étoiles », propulsons nous dans un espace-temps entre création du cosmos et création musicale. Prenons conscience du lien entre la création de l’univers et la création artistique par un parcours poétique entre les œuvres du grand répertoire classique, en particulier de Mozart, et l’illustration des grandes lois de l’univers, sa structure, ses particules élémentaires, la vie des étoiles. Conjuguons astronomie et musique et laissons-nous aspirer par notre propre univers entre sensations visuelles et sonores, entre images et musique…   Wolfgang Amadeus MOZART - Divertimento pour trio à cordes KV.563 Johann Sebastian BACH - Variations Goldberg Ludwig Van BEETHOVEN - Trio à cordes op.9 n°3 Jean CRAS - Trio à cordes Gideon KLEIN - Trio à cordes Henri DUTILLEUX – 1ère Strophe sur le nom de Sacher, pour violoncelle seul Krystof MARATKA - Poèmes pour violon et alto Philippe HERSANT - Caprices pour alto et violoncelle  TARIFS - PLACES NON NUMEROTEES Plein tarif : 17 € Enfants de moins de 12 ans : 9 € BILLETTERIE Office de Tourisme de Châtenay-Malabry, Hôtel de Ville, 26 rue du Dr le Savoureux. (  01 46 83 46 13 - otsi@chatenay-malabry.fr. Horaires d’ouverture : le lundi de 13h30 à 17h30 et du mardi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 (permanence téléphonique le lundi de 9h30 à 12h30). Magasins FNAC – Carrefour – www.fnac.com – www.carrefour.fr – www.francebillet.com (commission en plus). RENSEIGNEMENTS Office de Tourisme : voir ci-dessus Association Rencontres d’Aulnay 06 85 88 81 68 festivalduvaldaulnay@orange.fr www.festivaldaulnay.fr
DU 29 mai
AU 30 mai
Le Pediluve
Sons d'ici
4 groupes invités
  Une collaboration entre le Théâtre Firmin Gémier / La Piscine et le Conservatoire Intercommunal de Châtenay-Malabry [3e ÉDITION] Le Pédiluve ouvre ses portes à des groupes en devenir, musiciens de la Scène Locale de Châtenay-Malabry. MERCREDI 29 MAI : A 20h = June lullaby (Indie/Rock) et à 21h = Mime (Post/Rock) JEUDI 30 MAI : A 20h = Lighthouse Shore (Folk/Pop) et à 21h = Sensitive (Funk/Groove)      
DU 29 mai
AU 30 mai
Hors nos murs
L'Opéra du drago...
De Heiner Müller / Johanny Bert
  Le talentueux Johanny Bert nous surprend encore avec ce conte pour marionnettes, comédiens, récitante et musicien. Une fable cruelle et mordante sur la tyrannie et l’assujettissement des hommes.Il était une fois… un dragon qui sauve toute une ville du choléra. Les habitants reconnaissants décident de se placer sous sa protection et acceptent de lui livrer chaque année une vierge comme épouse, promise à la mort… jusqu’à ce que la belle Elsa se montre réticente. Arrive alors un chevalier servant qui va tâcher de mener la résistance contre le tyran. Inspiré du Dragon d’Evguéni Schwartz, L’Opéra du dragon est à la fois un conte théâtral et une fable politique, où Heiner Müller, avec sa concision poétique et son humour lapidaire, vient nous poser quelques questions décisives : les hommes sont-ils faits pour la liberté ? Ont-ils le courage de s’émanciper des griffes de la tyrannie et à quelles conditions ? Sur le plateau évoluent et dialoguent en permanence des figures marionnettiques, trois acteurs manipulateurs, une récitante qui interprète toutes les voix des personnages et un musicien qui passe avec la même dextérité d’instruments classiques aux techniques électroacoustiques. Brillantissime !
DU 01 juillet
AU 14 juillet
Théâtre La Piscine
Saison 13/14
Bientôt en ligne !
  Solstice est terminé. Nous concoctons la brochure, pour un envoi dans vos boîtes aux lettres en août. Pour vous donner un avant-goût de la programmation : 3 CHAPITEAUX / ESPACE CIRQUE D’ANTONYCIE GALAPIAT - RISQUE ZÉROCIRQUE TROTTOLA ET PETIT THÉÂTRE BARAQUE - MATAMORECIE JÉRÔME THOMAS - FOREST 3 CRÉATIONS / THÉÂTRE LA PISCINESHAKESPEARE - PATRICK PINEAU - LE CONTE D’HIVER BERTOLT BRECHT - JEAN BELLORINI - LA BONNE ÂME DU SE-TCHOUAN OMAR PORRAS - LA GALERIE DES HALLUCINATIONS, LE GRAND GUIGNOL ET AUSSIDavid Bobee, Anne-Laure Liégeois, Nasser Djemaï, Nadia Vonderheyden, Collectif Les Possédés, Cie Les Sans Cou, Jeanne Candel et Samuel Achache, Opéra Pagaï, Pierre Guillois, Fellag, Gaspard Proust, Thierry Collet, Aurélien Bory et Phil Soltanoff, Tof Théâtre, Jean-Claude Gallotta, Aakash Odedra, Béatrice Massin, Jérôme Corréas, Atelier Lyrique de l’Opéra National de Paris, David Grimal, Jean Lacornerie, Ayo, The Tiger Lillies, Marie Rémond, Jean Liermier, Pauline Bureau, Jean-Louis Martinelli...   Bon été et... à très bientôt  pour la présentation de saison le jeudi 5 septembre à 19h au Théâtre La Piscine !
 
01 41 87 20 84
suivez-nous sur :    Instagram